Trudeau annonce des mesures totalisant 2,4G$ en matière d'IA

Publié le 08/04/2024 à 08:04, mis à jour le 15/04/2024 à 20:05

Trudeau annonce des mesures totalisant 2,4G$ en matière d'IA

Publié le 08/04/2024 à 08:04, mis à jour le 15/04/2024 à 20:05

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau (Photo: La Presse Canadienne)

Le premier ministre Justin Trudeau a fait dimanche une autre annonce prébudgétaire, cette fois pour dévoiler des mesures totalisant 2,4 milliards de dollars «pour bâtir l'avantage canadien» en matière d'intelligence artificielle (IA).

Le premier ministre en a fait l'annonce en conférence de presse dimanche à Montréal, dans les bureaux de la grappe d’intelligence artificielle Scale-AI, en compagnie du ministre de l'Innovation, François-Philippe Champagne et de la ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly.

Selon le gouvernement, ces investissements permettront de créer des emplois dans le secteur de l'IA et d'aider les compagnies à adopter cette technologie.

«Nos mesures vont rentrer dans trois grandes catégories: améliorer et élargir nos infrastructures et notre capacité informatiques, encourager l'adoption de l'IA et protéger les travailleurs et s'assurer de développer l'IA de manière responsable et sécuritaire», a mentionné Justin Trudeau.

Une partie de l'enveloppe sera notamment dédiée à la création d'un Institut canadien de la sécurité de l’IA.

«Je sais qu'il y a énormément de craintes par rapport à l'IA à travers le monde. Je sais aussi que les valeurs et l'approche qu'on a ici au Canada doivent créer ces solutions qui vont rayonner à travers le monde pour garder l'IA au service de l'humanité», a affirmé le premier ministre. 

Yoshua Bengio, pionnier de l'IA et fondateur de l’institut Mila, a félicité le gouvernement pour ses investissements, tout en rappelant l'importance de développer des technologies responsables. «C'est à la fois une opportunité économique incroyable et aussi des risques très importants», a-t-il averti, dimanche.

Yoshua Bengio a affirmé que le Canada agissait de manière responsable et se plaçait «du bon côté de l'histoire» avec ces nouvelles mesures.

Lors d'un rassemblement de trois jours organisé par Mila, en février, celui-ci avait tiré la sonnette d’alarme sur des dangers immédiats tels que la «contrefaçon d’humains» à l’aide de robots pilotés par l’IA.

Ces investissements en IA sont l'une des nombreuses annonces faites dans les dernières semaines par le gouvernement fédéral afin de détailler le prochain budget, qui sera déposé le 16 avril.

Dans un communiqué de presse envoyé dimanche, le chef conservateur fédéral, Pierre Poilievre, a appelé les libéraux à «réparer le budget» en adoptant trois mesures, dont le plafonnement des dépenses afin de faire baisser les taux d'intérêt et l'inflation. «Le gouvernement doit économiser un dollar pour chaque nouveau dollar de dépenses», indique le communiqué.

Questionné à ce propos, le gouvernement Trudeau a rétorqué que les mesures prises par son gouvernement n'étaient pas «inflationnistes». «J'ai toujours eu la conviction qu'un pays confiant investit dans soi-même et investit dans ses citoyens», a-t-il ajouté.

Justin Trudeau a souligné que le gouvernement a un plan responsable, mais également la capacité d'investir: «Notre budget du 16 avril va démontrer une responsabilité fiscale en créant une économie plus juste pour chaque génération».

 

Stimuler le développement

Parmi les mesures annoncées figurent 2 milliards $ de dollars pour développer l'infrastructure technologique nécessaire. Un nouveau Fonds d’accès à une puissance de calcul pour l’IA sera notamment lancé pour offrir un soutien à court terme à des chercheurs et à l’industrie.

Dimanche, le ministre de l'Innovation, François-Philippe Champagne a indiqué que c'était une demande souvent formulée par les travailleurs. «Finalement, ce qu'on se donne, c'est les moyens de nos ambitions», a-t-il avancé, tout en soulignant que ces mesures étaient nécessaires pour permettre au Canada de rester un chef de file de l'IA. 

L'annonce de dimanche prévoit aussi l'investissement de 100 millions $ dans un programme d’aide aux petites et moyennes entreprises et 50 millions $ dans le Programme de solutions pour la main-d’œuvre sectorielle, pour la formation et l’acquisition de nouvelles compétences aux travailleurs des secteurs et communautés potentiellement touchés.

En 2022-2023, plus de 140 000 professionnels travaillaient activement dans le domaine de l’IA au Canada, une hausse de 29 % comparativement à l’année précédente, selon les données du gouvernement.

Sur le même sujet

IA: le Canada est un leader, mais loin derrière les États-Unis

Édition du 22 Mai 2024 | François Normand

ANALYSE. Les producteurs d’acier craignent que la Chine inonde le marché canadien, étant bloquée aux États-Unis.

Ottawa prévoit présenter un projet de loi sur les gains en capital avant l’été

Mis à jour le 21/05/2024 | La Presse Canadienne

Le budget fédéral présenté en avril propose de rendre imposables les deux tiers des gains en capital.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.