Propos liés à l'attentat au PQ : un employé congédié

Publié le 05/09/2012 à 10:15, mis à jour le 05/09/2012 à 10:47

Propos liés à l'attentat au PQ : un employé congédié

Publié le 05/09/2012 à 10:15, mis à jour le 05/09/2012 à 10:47

[Photo : Benjamin Nantel]

Le studio de jeux vidéo Eidos Montréal a congédié mercredi matin un employé qui, tard mardi soir, avait tenu sur Facebook des propos inquiétants à l'endroit de Pauline Marois, suite à l'attentat survenu au Métropolis.

« You just can't find good assassins these days! » (Les bons assassins sont difficiles à trouver ces jours-ci), a d'abord écrit Blake Marsh, un testeur de jeux vidéo anglophone qui semble être originaire de la Rive-Sud de Montréal. La phrase était accompagnée d'un lien vers un reportage sur l'attentat survenu au Métropolis.

Puis, dans les commentaires, M. Marsh en a remis en écrivant qu'il « ne donnait pas un mois à cette pute avant que quelqu'un avec plus de précision fasse ce qui doit être fait » (I give this bitch a month before someone with better aim comes forth and does what must be done).

 Contacté à ce sujet au cours de la nuit, le directeur général du studio, Stéphane D'Astous, a réagi tôt mercredi matin en répondant que « nous l'avons congédié ce matin suite à ses actions ».

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.