Près de huit cadres sur dix ne déconnectent jamais

Publié le 19/07/2017 à 13:53

Près de huit cadres sur dix ne déconnectent jamais

Publié le 19/07/2017 à 13:53

Par AFP

Courriels, textos et autres appels professionnels ne prennent apparemment pas facilement de congé.


Près de huit cadres sur dix (78%) consultent leurs communications professionnelles pendant leurs week-ends ou leurs vacances, la moitié voyant dans cette possibilité «un facteur de stress supplémentaire», selon un sondage Ifop pour Securex, cabinet prestataire en ressources humaines, publié mercredi.


Dans le détail, 37% des personnes interrogées assurent consulter ces communications «souvent», et 41% «de temps en temps» (les 22% restant déclarant ne «jamais» le faire).


Les professions libérales sont celles qui consultent le plus (89%) devant les cadres de la fonction publique (80%) et les cadres d'entreprises (76%).


La majorité (51%) des cadres consultant leurs communications professionnelles pendant leur temps de repos disent le faire d'abord pour s'assurer «qu'il n'y a pas de problème» en leur absence, 31% agissant ainsi avant tout pour ne pas être «débordé» à leur retour, 11% "pour ne pas manquer d'éventuelles opportunités liées» à leur travail.


Le droit à la déconnexion (pouvoir ne pas répondre à des courriels, sms ou appels hors temps de travail), reconnu par la loi travail, est entré en vigueur en janvier.


Mais un peu plus de la moitié des sondés (52%) affirment que leur entreprise ne s'est pas «engagée dans l'application» de ce droit et seuls 21% déclarent qu'elle a déjà mis en place des mesures concrètes.


Plus généralement, 57% pensent que «la qualité de vie au travail ou le mieux vivre au travail» ne sont pas «correctement pris en compte par les entreprises».


Concernant la place du numérique dans le «monde professionnel», une majorité de cadres (64%) jugent toutefois que «les nouvelles technologies de communication» contribuent à «améliorer la qualité de vie au travail».


Etude réalisée en ligne du 7 au 10 juillet auprès d'un échantillon de 1.002 personnes (méthode des quotas) représentatives de la population cadres en activité.


 

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

La grande majorité des entreprises veulent vendre des actifs

02/04/2019 | François Normand

Les intentions au Canada sont inférieures à la moyenne mondiale, mais les montants désinvestis sont supérieurs.

Le Groupe Germain questionne l'inaction des gouvernements

02/04/2019 | Martin Jolicoeur

Les Expedia et Booking.com réclament des taxes aux consommateurs qui ne sont jamais rendues à l'État, décrient-ils.

À la une

Foodarom, ou les parfumeurs de l'industrie agroalimentaire

14:05 | Matthieu Charest

PME DE LA SEMAINE. La PME de Longueuil parfume nos aliments, de l’Allemagne à l’Italie en passant par les États-Unis.

L'IA militarisée se glisse en douce dans C2 Montréal!

CHRONIQUE. J'y ai aperçu la face cachée de l'intelligence artificielle, et ça m'a donné froid dans le dos...

À quoi tient notre avenir? À la beauté!

22/05/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. La preuve par l'exemple avec le designer Daan Roosegaarde, de passage à C2 Montréal...