Le Bureau de la concurrence enquête sur les forfaits Infini de Rogers

Publié le 04/12/2023 à 16:09, mis à jour le 04/12/2023 à 16:30

Le Bureau de la concurrence enquête sur les forfaits Infini de Rogers

Publié le 04/12/2023 à 16:09, mis à jour le 04/12/2023 à 16:30

Par La Presse Canadienne

Il n'y a toutefois pas lieu de conclure à l'existence d'un acte répréhensible pour l'instant, a indiqué le Bureau de la concurrence. (Photo: La Presse Canadienne)

Le Bureau de la concurrence a reçu une ordonnance de la Cour fédérale du Canada exigeant que Rogers Communications produise des documents liés à une enquête sur les forfaits de téléphonie sans fil Infini de l'entreprise.

Le Bureau étudie les allégations selon lesquelles des campagnes de marketing de Rogers présenteraient des forfaits offrant des données illimitées, malgré «d'importantes réductions de la vitesse des données, connues sous le nom de limitation de la bande passante, après qu'un abonné ait atteint un certain plafond de données». 

L'organisme de réglementation de la concurrence cherche à déterminer si les pratiques commerciales de Rogers concernant ces forfaits sont conformes aux dispositions de la Loi sur la concurrence relatives à la publicité, qui interdisent les allégations fausses ou trompeuses pour promouvoir un service.

Il n'y a pas lieu de conclure à l'existence d'un acte répréhensible pour l'instant, a indiqué le Bureau. 

La porte-parole de Rogers, Sarah Schmidt, affirme que la publicité de l'entreprise pour ses forfaits Infini est véridique et claire.

Elle qualifie l'introduction de ces forfaits en 2019, qui ont éliminé les frais de dépassement de données, de «développement important et positif pour les consommateurs et la concurrence».

Sarah Schmidt note que de tels forfaits sans fil illimités sont courants à travers le Canada et souligne que Rogers trouve le moment de l'enquête du Bureau ainsi que son accent sur Rogers, «très préoccupants».

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour il y a 42 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse est en attente avant la publication d’un indicateur majeur d’inflation jeudi.

Bourse: les gagnants et les perdants du 28 février

Mis à jour il y a 31 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: BMO, Apple et Banque Scotia

Que faire avec les titres de BMO, Apple et Banque Scotia? Voici quelques recommandations d’analystes.