La Russie inculpe par contumace pour «terrorisme» le porte-parole de Meta

Publié le 27/11/2023 à 15:01

La Russie inculpe par contumace pour «terrorisme» le porte-parole de Meta

Publié le 27/11/2023 à 15:01

Par AFP

La Russie avait désigné officiellement en octobre 2022 le groupe américain, maison-mère de Facebook, Whatsapp et Instagram, comme organisation «terroriste et extrémiste». (Photo: 123RF)

Un tribunal russe a inculpé par contumace lundi Andy Stone, le porte-parole du géant américain des réseaux sociaux Meta, et ordonné son placement en détention en l'accusant de «promouvoir des activités terroristes», alors que la société est classée «extrémiste» en Russie.

«Le tribunal a accédé à la requête de l'enquêteur, choisissant une mesure de contrainte sous la forme d'une détention provisoire à l'égard d'Andy Mark Stone», qui ne se trouve pas en Russie, a indiqué une porte-parole de la cour, Olga Nazarova, citée par l'agence de presse russe Interfax.

Il est accusé d'avoir «encouragé des activités terroristes en utilisant sa position officielle», un crime passible de 20 ans d'emprisonnement, a précisé le tribunal.

Dimanche, le ministère russe de l'Intérieur avait inclus le nom d'Andy Stone, directeur de la communication de Meta, à la liste des personnes recherchées.

La Russie avait désigné officiellement en octobre 2022 le groupe américain, maison-mère de Facebook, Whatsapp et Instagram, comme organisation «terroriste et extrémiste», ouvrant la possibilité de poursuites judiciaires lourdes contre ses utilisateurs dans le pays. 

Facebook et Instagram sont aussi bloqués en Russie depuis le début de l'offensive en Ukraine et sont inaccessibles sans réseau virtuel privé (VPN), comme Twitter et de très nombreux sites de médias critiques du pouvoir.

Avant son interdiction, des millions de Russes utilisaient les applications de Meta, en particulier Instagram, un réseau qui reste très apprécié des jeunes dans le pays malgré son blocage.

En avril 2022, la Russie avait placé le dirigeant de Meta, Mark Zuckerberg, sur sa liste noire des personnes interdites d'entrée sur son territoire.

Sur le même sujet

À la une

Possible victoire russe en Ukraine: de graves répercussions

23/02/2024 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs facteurs rendent difficiles pour l'Ukraine la reprise des territoires conquis par la Russie.

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Mis à jour le 23/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse de près de 100 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour le 23/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.