La mort de Steve Jobs attriste les fans québécois

Publié le 05/10/2011 à 22:52, mis à jour le 06/10/2011 à 06:54

La mort de Steve Jobs attriste les fans québécois

Publié le 05/10/2011 à 22:52, mis à jour le 06/10/2011 à 06:54

Par Stéphane Rolland

Photo : Bloomberg

L’intérêt voué à Apple est parfois comparé à une religion, et son ancien pdg Steve Jobs à une « rock-star ». La pomme avait ses fidèles au Québec, et la mort du populaire dirigeant attriste de nombreux admirateurs dans la belle province.


Il y avait un bassin d’admirateurs de l’œuvre de M. Jobs au Québec, témoigne Kim Auclair, fondatrice de MacQuébec, un site de nouvelles québécois sur les produits d’Apple. Son site a reçu plus de 627 000 visites en 2010. Près de 60 collaborateurs n’hésitent pas à donner de leur temps bénévolement à ce projet.


PLUS : Steve Jobs est mort


Le travail de M. Jobs était une source d’inspiration pour plusieurs, commente-t-elle. « Certains de nos collaborateurs qui ont 14 ans utilisent des produits Apple depuis qu'ils ont 8 ans. »


Selon Mme Auclair, M. Jobs était d’abord et avant tout un innovateur. « Il n’a pas arrêté de créer de nouveaux produits, rappelle celle qui est aussi présidente de Niviti, une entreprise spécialisée dans la création de communauté web. Ils réussissaient à créer une anticipation pour ses produits. »


Alexis Cornellier a fait de son intérêt pour Apple un métier. Travailleur autonome, il est consultant, formateur et technicien pour les produits de la société américaine. Selon lui, le charisme de Steve Jobs fait partie de ses grandes qualités. « L’une des forces de Steve Jobs est d’avoir réussi à donner une âme à ses produits, qui appartiennent au monde des machines, constate M. Cornellier qui anime aussi les podcasts de MacQuébec. Il y avait une recherche artistique dans la conception de produits d’Apple.»


Au-delà du culte de la personnalité, M. Cornellier croit qu’Apple continuera à briller, même sans la contribution du défunt pdg. « Ceux qui prétendent qu’Apple ne survivra pas à Steve Jobs ne connaissent pas Apple, déplore-t-il. Une des autres forces de Steve Jobs est d’avoir su s’entourer de personnes très compétentes et d’avoir planifié à long terme. Son remplaçant Tim Cook est un génie du marketing. »


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.