WSP achète la filiale colombienne de Dessau

Publié le 12/12/2014 à 10:56

WSP achète la filiale colombienne de Dessau

Publié le 12/12/2014 à 10:56

Par Denis Lalonde

Le Groupe WSP (anciennement Genivar), acquiert la division colombienne d’ingénierie de Dessau pour un montant qui n’a pas été révélé.

La filiale, nommée Dessau CEI, est spécialisée dans les domaines du transport et des hydrocarbures et compte 415 employés à Bogota.

«Maintenant que nous bénéficions, en Colombie, d'une solide présence et de plus vastes compétences, nous entendons utiliser ces avantages comme tremplin pour la prochaine phase de notre expansion en Amérique du Sud», a déclaré le directeur général, Amérique du Sud et Caraïbes de WSP, Ali Ettehadieh, dans un communiqué.

«Nous sommes convaincus que la force de notre expertise en conception et en supervision de la construction d'autoroutes, en réalisation de projets énergétiques et en supervision de pipelines, jumelée à l'empreinte géographique mondiale de WSP, créera des possibilités extraordinaires pour nos clients et pour nos employés», a ajouté Luis E. Quintero, directeur général de Dessau CEI en Colombie.

Il s’agit d’une troisième acquisition en peu de temps pour WSP. En novembre, cette dernière annonçait l’acquisition de l’entreprise américaine Texas Energy Engineers pour un montant non dévoilé. La société montréalaise disait ainsi vouloir élargir son offre de services dans le segment du bâtiment aux États-Unis.

En septembre, WSP a acquis la société américaine Parsons Brinckerhoff pour un montant de 1,35 milliard $US. Avec cet achat, WSP a augmenté sa présence dans les services-conseils en infrastructure dans les secteurs du transport, principalement aux États-Unis.

L'analyste Benoît Poirier, de Valeurs mobilières Desjardins, estime que WSP versera un montant de 10 à 13 millions de dollars canadiens pour acquérir Dessau CEI. Il ajoute que l'acquisition n'aura pas d'impact majeur sur la valeur du titre de la société à la Bourse de Toronto. «Toutefois, la transaction réaffirme notre opinion à l'effet que WSP demeure en bonne position pour poursuivre sa stratégie de croissance par acquisitions», écrit-il.

Le titre de WSP reculait de 0,16$ (0,48%) à 33,30 dollars à Toronto en fin de matinée. Au cours de la dernière année, le titre a oscillé entre 29 dollars et 39,50 dollars.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Comment Sophie Brochu a révolutionné Énergir

21/10/2019 | François Normand

ANALYSE. Elle a diversifié les activités sectorielles et géographiques, en plus de multiplier par trois les actifs.

Sophie Brochu quitte la tête d'Énergir

21/10/2019 | Catherine Charron

Elle quittera ses fonctions le 30 décembre prochain.

Élections fédérales: les grands enjeux économiques

11/10/2019 | Les Affaires

ÉLECTIONS FÉDÉRALES. Les Affaires vous présente des entrevues économiques avec six formations politiques.