Un ex-cadre de SNC-Lavalin accusé de corruption

Publié le 18/09/2013 à 10:52

Un ex-cadre de SNC-Lavalin accusé de corruption

Publié le 18/09/2013 à 10:52

Par La Presse Canadienne

[Photo : LesAffaires.com]

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a déposé une accusation de corruption de fonctionnaires étrangers à l'endroit de Kevin Wallace, un ancien cadre supérieur de la firme d'ingénierie québécoise SNC-Lavalin.

Cette accusation découle d'une enquête toujours en cours portant sur l'octroi d'un contrat de services de conseils et de supervision des travaux de construction d'un pont multimodal au-dessus du fleuve Padma, au Bangladesh.

Deux autres individus, le citoyen canadien Zulfiquar Ali Bhuiyan et le Bangladais Abul Hasan Chowdhury, font également face au même chef d'accusation.

M. Wallace, âgé de 46 ans, a été remis en liberté sous certaines conditions ainsi que sous promesse de comparaître devant le tribunal à une date ultérieure.

Des ex-employés du géant montréalais de l'ingénierie, Ramesh Shah et Mohammad Ismail, avaient également été accusés dans cette affaire en février 2012 en vertu de la Loi sur la corruption d'agents publics étrangers.

Dans un courriel envoyé à La Presse Canadienne, une porte-parole de SNC-Lavalin, Lilly Nguyen, a indiqué que l'entreprise ne pouvait commenter l'affaire pour ne pas influencer le dossier, qui se trouve devant les tribunaux.

Le 17 avril, SNC-Lavalin ainsi qu'une centaine de ses filiales avaient été radiées par la Banque mondiale de tous les appels d'offres liés à des projets financés par l'institution pour les 10 prochaines années.

Cette décision découlait de l'enquête visant des allégations de malversations visant la firme d'ingénierie pour l'octroi d'un contrat de 50 millions $ au Bangladesh.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...