Montréal est doté d'un savoir-faire unique dans l'aluminium

Publié le 13/10/2009 à 14:41

Montréal est doté d'un savoir-faire unique dans l'aluminium

Publié le 13/10/2009 à 14:41

Par Alain Duhamel

Si vous croisez deux ingénieurs rue Sainte-Catherine, il y a fort à parier qu'ils se parlent d'un projet d'aluminerie. En effet, on trouve à Montréal une concentration unique d'ingénieurs et de spécialistes de l'aluminium qui vaut à la métropole une notoriété mondiale. De grandes sociétés d'ingénierie comme SNC-Lavalin, Bechtel, Hatch et BBA y ont constitué des équipes d'experts de l'aluminerie et de l'industrie lourde.

Les deux géants de l'aluminium au Québec et chefs de file mondiaux, Alcoa et Rio Tinto Alcan, ont installé leurs services d'ingénierie au centre-ville, près de leur siège social montréalais. "Nous avons choisi Montréal parce qu'il s'y trouve un bassin exceptionnel de ressources en ingénierie pour nous appuyer, dit Louis-Régis Tremblay, vice-président, projets majeurs, Alcoa. Nous sommes tous au centre-ville, à distance de marche les uns des autres."

M. Tremblay dirige le centre mondial d'Alcoa pour le développement de ses alumineries, le Groupe croissance-alumineries, qui réunit jusqu'à une centaine d'ingénieurs spécialistes de la production d'aluminium. Le Groupe croissance-alumineries pilote les projets d'Alcoa au Groenland, dans l'État de New York, sur la Côte-Nord et ailleurs dans le monde. La valeur de l'ensemble de ces projets est estimée entre 5 et 10 milliards de dollars.

C'est aussi à Montréal que la multinationale a trouvé les ingénieurs dont elle a eu besoin pour construire en Islande une aluminerie d'une capacité de 346 000 tonnes évaluée à plus de 1 milliard de dollars américains. Entre 2004 et 2007, l'américaine Bechtel, qui avait installé son centre d'excellence mondial en aluminium dans l'ancien magasin Eaton, et une coentreprise canado-américaine, BPR-Bechtel, ont employé jusqu'à 250 ingénieurs et techniciens pour la construction de cette aluminerie islandaise d'Alcoa. Bechtel a d'ailleurs choisi Montréal pour l'établissement du siège social nord-américain de son groupe mines et métaux.

À la une

Une femme de promesse

Lyne Blanchette a courageusement repris l'entreprise le Ranch cunicole à la suite de la mort de son mari.

Warren Buffett démissionne de la fondation Bill et Melinda Gates

16:29 | AFP

Warren Buffett a annoncé mercredi qu'il abandonnait toute fonction au sein de la fondation Bill et Melinda Gates.

Pourquoi les prix du bois d'oeuvre resteront élevés

Il y a 40 minutes | François Normand

Une étude du Rosen Consulting Group montre un effondrement des stocks de nouvelles maisons aux États-Unis depuis 1968.