L'ex vice-président de SNC-Lavalin Riadh Ben Aïssa reconnu coupable en Suisse

Publié le 01/10/2014 à 10:36

L'ex vice-président de SNC-Lavalin Riadh Ben Aïssa reconnu coupable en Suisse

Publié le 01/10/2014 à 10:36

Par La Presse Canadienne

Un ancien vice-président de SNC-Lavalin (TSX:SNC), Riadh Ben Aïssa, a été reconnu coupable, mercredi, en Suisse, de corruption ainsi que de blanchiment d'argent.

Emprisonné depuis près de deux ans et demi, Ben Aïssa écope de trois ans de prison, dont 18 derrière les barreaux, a rapporté Radio-Canada.

Ben Aïssa avait été mis en accusation pour des actes de corruption, de gestion déloyale et de blanchiment, liés à des affaires conclues en Libye.

Il avait été arrêté en avril 2012 sous des soupçons du versement de pots-de-vin par SNC-Lavalin pour obtenir des milliards de dollars de contrats en Libye sous le régime Kadhafi.

Cette procédure pourrait mener à l'extradition de Ben Aïssa au Canada, où il fait face à des accusations de fraude en ce qui a trait à une somme de 22,5 millions $ qui aurait été versée pour obtenir le contrat du Centre universitaire de santé McGill à Montréal (CUSM).

Par voie de communiqué, la firme montréalaise souligne qu'elle est satisfaite d'avoir été reconnue « partie lésée », ce qui devrait lui permettre de récupérer certaines sommes d'argent, dont les montants n'ont pas été précisés.

SNC-Lavalin estime également que le jugement lui procure l'occasion de faire valoir d'autres réclamations civiles à l'endroit de Ben Aïssa.

 

À suivre dans cette section

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.