Jean Robillard, de RCGT, emporté à 58 ans

Publié le 11/07/2012 à 13:55, mis à jour le 11/07/2012 à 14:04

Jean Robillard, de RCGT, emporté à 58 ans

Publié le 11/07/2012 à 13:55, mis à jour le 11/07/2012 à 14:04

Par Mathieu Lavallée

Jean Robillard. [Photo : site web de RCGT]

Le président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton au Québec, Jean Robilland, est décédé lundi soir à l’âge de 58 ans, a appris LesAffaires.com. La nouvelle a été annoncée aux employés de RCGT hier, selon nos sources.

M. Robillard était atteint d'une tumeur au cerveau, décelée il y a un peu plus d'un mois, mais rien n'indique pour l'instant qu'il s'agit là de la cause du décès.

« Reconnu pour sa rigueur et sa ténacité, il a permis à Raymond Chabot Grant Thornton de se démarquer et maintenir une place de premier choix parmi les grandes entreprises québécoises », a déclaré Louise Bélanger de RCGT par voie de communiqué.

M. Robillard était un « fin stratège », nous a confié en entrevue téléphonique Sylvain Vincent, associé directeur pour l'est du Canada chez Ernst & Young, qui le connaissait depuis 25 ans. Ce dernier a appris la triste nouvelle hier d'un client commun.

« Il y avait un respect mutuel énorme » lorsque les deux travaillaient sur un même dossier de redressement d'entreprise, mais chacun de leur côté de la table, a raconté M. Vincent. Franc et direct, M. Robillard était « un concurrent qui voulait gagner, mais qui restait toujours respectueux. »

« Nous sommes tous sous le choc d’apprendre que Jean Robillard est décédé subitement et à un si jeune âge, 58 ans », nous a écrit dans un courriel Alain Côté, associé directeur au Québec de Deloitte. « Jean était un homme respecté dans la communauté d’affaires québécoises et spécialement dans l’industrie des services professionnels. Féroce compétiteur, il était admiré de tous pour sa ténacité et son intégrité. Nos pensées vont tout spécialement à sa famille et ses proches. Il nous manquera… »

Après avoir commencé sa carrière en tant que professeur à HEC Montréal, M. Robillard s’est joint à ce qui s’appelait alors Raymond Chabot Martin Paré en 1983. Il est devenu associé trois ans plus tard.

Président de Raymond Chabot Inc. de 1993 à 2009, il a été responsable du plus important groupe de professionnels de l’insolvabilité et du redressement au Québec chez Raymond Chabot Grant Thornton jusqu’à ce qu’il devienne président et chef de la direction du bureau en 2008.

À la une

Déconstruire les vieux mythes

BLOGUE INVITÉ. En achetant Clearwater Seafoods, les Mi’kmaq ont montré qu’ils savent brasser des affaires.

Les objectifs d’Equinor, BP et Shell «incompatibles» avec l’accord de Paris

13:30 | AFP

Les scénarios parviennent pas à limiter le réchauffement et dépasseraient largement la limite de 1,5 °C.

Stations de ravitaillement d’hydrogène: la Québécoise Charbone conclut une entente

Charbone a donné en juin le premier coup de pelle de la construction de son usine d’hydrogène vert à Sorel-Tracy.