HEC Montréal lance sa nouvelle École des dirigeants

Publié le 01/06/2015 à 15:51

HEC Montréal lance sa nouvelle École des dirigeants

Publié le 01/06/2015 à 15:51

Robert Dutton agira à titre de professeur associé et président du comité consultatif de l'École des dirigeants. (Photo: Gilles Delisle)

HEC Montréal crée un guichet unique de formation continue pour cadres d’entreprises, baptisé l’École des dirigeants. La formation sur mesure y règnera en maître. Les organisateurs tablent sur elle pour répondre directement aux besoins croissants des entreprises et organismes québécois et francophones.

«On cherchait comment on pourrait marier les besoins ponctuels des organisations avec les connaissances de nos experts. La formation traditionnelle n’est pas toujours le meilleur outil. Nous allons offrir des conférences, de l’accompagnement, des interventions auprès des comités de direction et un accès à nos experts sur toutes sortes d’enjeux notamment», illustre le directeur de l’École des dirigeants, Alain Gosselin. Tous les programmes existants ont été revus dans la foulée de cette initiative et ensuite regroupés pour accroître leur visibilité auprès des entreprises.

Plusieurs organismes publics et privés s’associent déjà à cette école remodelée, comme le Conference Board of Canada, l’Institut Niagara, le Centre Européen d’Éducation Permanente (CEDEP) et le Fonds de solidarité FTQ. Leurs besoins sont variés, mais tous ont besoin de développer leur relève, alors que les têtes dirigeantes grisonnent. 

«Ces entreprises sont près du milieu des affaires et des perspectives d’avenir. Elles nous appuient et nous aident à assurer notre avant-gardisme dans notre offre de services et de formation», affirme Robert Dutton, ex-président de Rona, qui agira à titre de professeur associé et président du comité consultatif. 

L’École des dirigeants comptera des formations sur plus de 80 thématiques de cinq types, dont les programmes diplômants comme le traditionnel MBA et les programmes qualifiants, comme sa Série Parcours Experts.

À suivre dans cette section

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.