Groupe Alten compte créer 200 emplois à Montréal

Publié le 26/02/2013 à 14:48, mis à jour le 26/02/2013 à 14:49

Groupe Alten compte créer 200 emplois à Montréal

Publié le 26/02/2013 à 14:48, mis à jour le 26/02/2013 à 14:49

Par Les investigateurs financiers

Groupe Alten, un important cabinet en ingénierie et en technologies de l’information, s’implante à Montréal.

L’entreprise française, qui compte parmi ses clients des géants comme Airbus et ADS, entend offrir ses services aux entreprises québécoises, canadiennes et nord-américaines œuvrant dans les secteurs de l’aérospatiale et des technologies de l’information et de la communication (TIC). Elle espère créer 200 postes d’ici trois ans, des emplois hautement spécialisés en génie et en informatique.

« Nous retrouvons à Montréal tout le savoir-faire du Groupe ALTEN. Il y a ici un bassin de talents pour notre industrie, avec des établissements universitaires et des écoles d’ingénierie de qualité. C’est là un élément clé pour développer et renforcer notre présence canadienne », a dit le directeur d’Alten Canada, Maxime Leca, reconnaissant du même coup que Montréal était en compétition avec d’autres villes pour accueillir le siège social canadien de l’entreprise française.

Le Groupe ALTEN compte actuellement 16 000 employés présents dans 16 pays d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie. L’entreprise pourrait compter 20 employés à Montréal d’ici la fin de l’année.

 

À la une

«On réinvestit dans la croissance pour capter les occasions qui se multiplient», Patrick Decostre, PDG de Boralex

Patrick Decostre, PDG de Boralex, a répondu à nos questions sur ses nouvelles orientations stratégiques et financières.

Boralex veut doubler sa puissance d'ici 2025, et encore d'ici 2030

Cette croissance se fera d’abord par la multiplication de son empreinte dans le solaire et aux États-Unis.

Boralex se lance dans le partage de terrains pour le solaire

14/06/2021 | François Normand

Comme les terrains sont rares, le producteur d'énergie verte se lance dans l’agrivoltaïsme avec la française Sun’Agri.