FedEx supprime 214 emplois au Canada

Publié le 21/07/2017 à 17:03

FedEx supprime 214 emplois au Canada

Publié le 21/07/2017 à 17:03

Par La Presse Canadienne

FedEx a annoncé vendredi qu'il mettrait un terme à sa présence au Canada, une décision qui entraînera la suppression de 214 employés.


Le géant de la livraison fermera ainsi 24 boutiques, une usine de fabrication à Markham, en Ontario, et son siège social de Toronto.


Les activités de livraison de FedEx se poursuivront tout de même au pays, a indiqué une porte-parole de l'entreprise, Stacey Sullivan. La décision de fermer le réseau de boutiques a été prise à la suite d'une évaluation des perspectives d'affaires actuelles et futures de l'entreprise, a-t-elle précisé.


Dix-huit des magasins se trouvent en Ontario, tandis que cinq autres ont pignon sur rue en Colombie-Britannique et que le dernier est en Nouvelle-Écosse. Les fermetures auront lieu à compter du mois d'août.


Les magasins de FedEx offrent une gamme de services d'affaires incluant la photocopie, l'impression, la fabrication d'affiches, la vente de fournitures de bureau et des services d'emballage. Ces établissements proposent aussi des comptoirs de livraison permettant de poster ou recevoir des lettres et colis.


Le géant de la livraison était présent au Canada depuis 32 ans.


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À surveiller: Transat, FedEx et Sherwin-Williams

05/04/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Transat, FedEx et Sherwin-Williams?

Amazon veut concurrencer FedEx et UPS

09/02/2018 | AFP

Amazon va lancer dans les prochaines semaines son propre service de livraison, rapporte le Wall Street Journal.

À la une

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.