Castor Holdings : les investisseurs gagnent leur cause

Publié le 15/04/2011 à 11:44, mis à jour le 15/04/2011 à 14:17

Castor Holdings : les investisseurs gagnent leur cause

Publié le 15/04/2011 à 11:44, mis à jour le 15/04/2011 à 14:17

Par Mathieu Lavallée

Les investisseurs lésés ont gagné leur procès dans l'affaire Castor Holdings, qui a fait faillite en 1992, alors que les vérificateurs comptables de la compagnie, Coopers & Lybrand, fusionné avec Price Waterhouse en 1996, ont été condamnés à payer un montant de 2,6 millions $ de dollars.

Le procès qui dure depuis 12 ans est l'un des plus long de l'histoire judiciaire canadienne. Vraisemblablement, l'affaire ne se réglera pas de sitôt puisque toutes les parties s'entendaient pour dire, avant que le jugement ne soit rendu, qu'un appel est probable et ce, peu importe qui gagnait la cause.

L'importance de l'affaire ne touche pas tant le montant de la condamnation ou le sort des investisseurs, mais surtout les impacts que la décision pourrait avoir sur la responsabilité des vérificateurs comptables.

Les investisseurs qui ont perdu leur mise dans Castor, encore une vingtaine environ, poursuivaient les vérificateurs pour ne pas avoir fait leur travail avec diligence. Au départ, il y avait une centaine de créanciers mais plusieurs causes ont été réglées au cours des années.

La décision rendue par la juge Marie St-Pierre, de la Cour supérieure du Québec, est de plus de 750 pages.

Plus de détails suivront.

PLUS : Un jugement pourrait ébranler la vérification comptable

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.