Vent de panique à la Bourse de Moscou

Publié le 17/09/2008 à 00:00

Vent de panique à la Bourse de Moscou

Publié le 17/09/2008 à 00:00

Par Olivier Schmouker

L’avis de fermeture a été émis par le Service fédéral pour les marchés financiers, selon Mikhaïl Temnitchenko, un de ses porte-parole.

«Je ne peux pas préciser quand reprendront les séances. Nous avons reçu des ordres du Service fédéral», a-t-il indiqué à l’agence de presse russe RIA Novosti.

À la plus grande surprise des experts russes

Au moment de leur suspension, le RTS affichait une baisse de 6,39% et le Micex, de 3,09%. Il s'agissait de la troisième journée consécutive de chute.

Après une plongée spectaculaire mardi, le marché des valeurs russe devait pourtant se ressaisir mercredi dans la journée, selon ce que pensaient en matinée différents experts russes.

«Hier dans l'après-midi, le marché russe a cédé à la panique, les taux de crédit interbancaire ayant atteint 15%. Pourtant, le gouvernement a assuré avoir le contrôle de la situation. Il a affirmé être disposé à rehausser le volume du crédit accordé au secteur bancaire et s'est dit confiant dans la stabilité du système financier», confiait alors le stratège de la société Finam Sergueï Serguievski à RIA Novosti.

Hier, les bourses russes avaient affiché à la clôture un repli record de l'indice RTS, de 11,47%, et du Micex, de 17,45%.

Les investisseurs russes craignent un risque de manque de liquidités dans le secteur bancaire, en dépit de mesures prises mercredi matin par le ministère des Finances en faveur des principales banques du pays, Sberbank, VTB et Gazprombank.

Pour autant, le titre de VTB était en train de dévisser de 22,53% sur le Micex, et celui de Sberbank, de 19,44%, au moment de la suspension des transactions boursières.

Avec RIA Novosti et Kommersant.

À la une

Le Congrès demande à Trump de réduire les prix du bois d'oeuvre

Il y a 20 minutes | François Normand

Une coalition de 99 élus ne fait pas allusion au conflit du bois d'oeuvre, mais c'est «l'éléphant dans la pièce».

Bourse: Wall Street enregistre sa pire journée depuis juin

Mis à jour il y a 7 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La veille, Wall Street, après un lundi déjà dans le rouge, était restée en mode d'attente.

Titres en action: Tiffany, Boeing, Sony, Heineken

Mis à jour à 13:38 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.