PwC achète Quotient Juricomptables

Publié le 13/11/2017 à 08:00

PwC achète Quotient Juricomptables

Publié le 13/11/2017 à 08:00

Par Denis Lalonde

Marie-Chantal Dréau, associée et leader, services de juricomptabilité au Québec pour PwC. (Photo: courtoisie)

PwC prend de l'expansion dans le domaine de la juricomptabilité en achetant la société Quotient Juricomptables pour un montant qui n'a pas été révélé.

L'équipe de Quotient, qui regroupe une quinzaine de personnes, gonflera l'équipe de PwC à 40 personnes au Québec. «Nous serons la plus grosse équipe en juricomptabilité au Québec», soutient Marie-Chantal Dréau, associée et leader, services de juricomptabilité au Québec pour PwC.

Mme Dréau ajoute que PwC compte près de 150 personnes dans le secteur au Canada et 3700 à travers le monde. «Nos clientèles sont très complémentaires et nous continuerons de desservir pratiquement toutes les industries présentes au Québec», dit-elle, citant par exemple le commerce de détail, la finance, le secteur public et les minières.

PwC estime que l'acquisition permettra de bonifier les services offerts pour la «quantification de préjudices économiques dans le cadre d’une mésentente, d’un litige ou d’une réclamation d’assurance, enquêtes sur des soupçons ou des allégations d’irrégularité ou de fraude, évaluation d’entreprises, audit de conformité contractuelle ou de conformité à des lois et règlements, dépistage électronique et gestion».

Marie-Chantal Dréau soutient que le monde de la juricomptabilité ne compte pas beaucoup de travailleurs, ce pourquoi PwC a choisi de réaliser une acquisition plutôt que de croître de manière organique. «Nous cherchions également de l'expertise», dit-elle.

Trois des quatre associés de Quotient (Jonathan Allard, Richard Forand et Paul Levine) deviennent associés chez PwC, alors qu'Alain Lajoie épaulera la société à titre de conseiller spécial.

À la une

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?