Open banking: «la protection des données doit être la priorité»

Publié le 14/11/2018 à 10:00

Open banking: «la protection des données doit être la priorité»

Publié le 14/11/2018 à 10:00

Par Stéphane Rolland

Photo:123rf

Ottawa doit mettre la sécurité au sommet de ses préoccupations s’il légifère sur «le système bancaire ouvert» (open banking), mais le gouvernement Trudeau doit le faire sans freiner une innovation technologique bénéfique pour les consommateurs, plaide Brandon Dewitt, le directeur de la technologie chez MX, qui travaille avec plus de 1800 institutions financières à travers le monde pour développer des projets liés au système bancaire ouvert.

L’idée derrière le système bancaire ouvert est de permettre aux clients, qui y consentent, de partager leurs données bancaires avec d’autres entreprises de technologie financière (fintech), ce qui permettra à ces firmes de développer des produits et services novateurs. En septembre dernier, le ministre des Finances, Bill Morneau, a formé un comité consultatif qui devra lui fournir des conseils quant aux mérites du système bancaire ouvert.

À quoi devrait s’attaquer le comité? avons-nous demandé à M. Dewitt. «La sécurité et la gouvernance doivent rester au sommet de la liste des préoccupations du gouvernement. En créant un cadre réglementaire standardisé, les gens pourront avoir confiance dans le système», répond l’expert qui était à Montréal récemment dans le cadre d’une conférence sur les Fintechs. «Ils doivent aussi se poser la question sur la possession des données des usagers et leur vie privée. Ils doivent aussi se questionner sur la manière d’évaluer les bienfaits des projets une fois que le cadre sera adopté.»

Même si le partage des données nécessite des précautions, l’ouverture du système bancaire est une bonne chose pour le consommateur, insiste M. Dewitt. Le faire permettra aux consommateurs d’avoir de meilleurs produits et services, selon lui. Par exemple, avec les informations sur vos dépenses de carte de crédit, une application pourrait vous envoyer des mises en garde lorsque vos dépenses discrétionnaires s’écartent de vos objectifs budgétaires.

Brandon Dewitt, le directeur de la technologie chez MX [Photo: courtoisie]

La réflexion derrière le système bancaire ouvert s’inscrit dans le contexte plus large entourant la propriété des données que les gens génèrent. «Tandis que nous, être humain, nous dirigeons vers un monde digital, on doit se demander à qui appartiennent les données que nous générons, explique M. Dewitt. Est-ce que ça appartient aux réseaux sociaux que nous consultons? Est-ce que ça appartient aux institutions financières où nous avons nos comptes? Si vous croyez qu’elles appartiennent aux usagers, la question est de savoir comment on leur donne le pouvoir de les utiliser lorsqu’ils le souhaitent. Il faut que les banques rejoignent ce mouvement qui est centré sur l’intérêt du consommateur.»

Augmentation de la concurrence

Les grandes banques canadiennes pourraient être les grandes perdantes d’un mouvement vers le système bancaire ouvert, selon un rapport de Moody’s Investors Service. L’augmentation de la concurrence qui s’en suivrait pourrait réduire la rentabilité du réseau de détail bancaire, qui profite d’un marché d’oligopole, toujours selon Moody’s Investors Service.

M. Dewitt qui aide les banques à prendre le virage du système bancaire ouvert en développant des applications internes pour ses clients pense, au contraire, que les institutions financières canadiennes ont tout intérêt à prendre ce virage. «Je pense que ceux qui participent au système bancaire ouvert répondront mieux aux besoins de leurs clients et susciteront plus d’engagements.»


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Entrepreneurs, faites comme Michael Jordan!

BLOGUE INVITÉ. Les bons entrepreneurs savent quand mettre leur propre personne de côté pour le bien de l'équipe.

Le budget fédéral rate de 14 G $ la cible pour 2018-2019

C'est un troisième manque à gagner de plus de 10 milliards $ en autant d’années.

Bourse: Wall Street termine en légère hausse, Toronto à un sommet

Mis à jour à 17:07 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les investisseurs se positionnent avant une possible baisse des taux d'intérêt par la Fed.