Normand Provost quitte la Caisse de dépôt et placement

Publié le 12/08/2013 à 11:27, mis à jour le 12/08/2013 à 11:43

Normand Provost quitte la Caisse de dépôt et placement

Publié le 12/08/2013 à 11:27, mis à jour le 12/08/2013 à 11:43

Par La Presse Canadienne

Normand Provost, premier vice-président Placements privé, de la Caisse de dépôt et placement du Québec [Photo : Gilles Delisle]

Après 33 ans de service au sein de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), le premier vice-président Placements privé, Normand Provost, prend sa retraite, a annoncé l'institution, lundi. La Caisse a indiqué qu'elle avait déjà lancé le processus visant à trouver le remplaçant de M. Provost.

Ce dernier demeurera en poste jusqu'à l'arrivée de son successeur, en 2014. Ensuite, il agira à titre de conseiller stratégique au président et chef de la direction de la Caisse, Michael Sabia.

Au cours de sa carrière à la Caisse, M. Provost a occupé plusieurs fonctions, allant de conseiller et gestionnaire en placement à l'intention des moyennes entreprises à président de la filiale de placements privés CDP Capital d'Amérique.

En plus de ses responsabilités dans le secteur de l'investissement, Normand Provost a occupé le poste de chef des Opérations d'avril 2009 à mars 2012. Depuis septembre 2009, M. Provost assumait également la direction de l'ensemble des initiatives de la Caisse au Québec.

M. Sabia a souligné la carrière ainsi que les accomplissements de M. Provost, affirmant qu'il avait été un des grands bâtisseurs de la CDPQ. De son côté, le président du conseil d'administration de la Caisse, Robert Tessier, a affirmé que « peu de gens » avaient « une connaissance aussi profonde de la Caisse que M. Provost. »


image

Service à la clientèle

Mercredi 25 novembre


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Comment les employés québécois imaginent-ils l'après COVID-19?

CHRONIQUE. Un sondage montre que notre univers professionnel connaît une incroyable mutation... #EXCLUSIVITÉ

Joe Biden pourrait renoncer à hausser l’impôt des entreprises

Il y a 37 minutes | François Normand

En campagne électorale, Joe Biden a promis de faire passer le taux d’imposition des sociétés américaines de 21% à 28%.

À surveiller : Lightspeed, Etsy et Dollarama

Que faire avec les titres de Lightspeed, Etsy et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.