Manuvie encaisse une perte de 300 M$

Publié le 09/08/2012 à 08:39

Manuvie encaisse une perte de 300 M$

Publié le 09/08/2012 à 08:39

Par Mathieu Lavallée

Une importante charge de 677 M$ grève les résultats de la Financière Manuvie au deuxième trimestre. L’assureur se retrouve avec une perte de 300 M$, selon les résultats dévoilés ce jeudi.


La charge inscrite découle des hypothèses liées aux taux d’intérêt à long terme. Plus précisément, c’est la révision du taux de réinvestissement ultime des titres à revenu fixe qui crée cette situation.


La perte ainsi subie « témoigne des conditions difficiles sur les marchés des actions et de la faiblesse des taux d’intérêt », écrit Manuvie dans son communiqué.


En excluant cette charge et les éléments extraordinaires subis lors du trimestre (124 M$), la Financière Manuvie a enregistré un bénéfice net de 551 M$, par rapport à celui de 673 M$ connu il y a un an.


Les souscriptions de produits d’assurance ont grimpé de 55 % depuis un an, ce qui vient d’un record historique de souscriptions au Japon, à Hong Kong et en Indonésie, précise l’entreprise.


Les produits de gestion de patrimoine ont vu leurs souscriptions reculer en Amérique du Nord, ce qui n’a pas empêché l’institution financière de se retrouver avec un total sous gestion de 514 G$, soit un record historique.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

Cette assurance collective qui fait mal

Édition de Avril 2019 | Dany Provost

Les régimes d'assurance collective auto-assurés peuvent réserver de mauvaises surprises aux employés autant qu'aux ...

Risques croissants, assureurs rassurants

Édition du 11 Mai 2019 | Richard Cloutier

ASSURANCES DE DOMMAGES. La réalité des assureurs de dommages est en pleine mutation. Pour faire face à des ...

À la une

Foodarom, ou les parfumeurs de l'industrie agroalimentaire

14:05 | Matthieu Charest

PME DE LA SEMAINE. La PME de Longueuil parfume nos aliments, de l’Allemagne à l’Italie en passant par les États-Unis.

L'IA militarisée se glisse en douce dans C2 Montréal!

CHRONIQUE. J'y ai aperçu la face cachée de l'intelligence artificielle, et ça m'a donné froid dans le dos...

À quoi tient notre avenir? À la beauté!

22/05/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. La preuve par l'exemple avec le designer Daan Roosegaarde, de passage à C2 Montréal...