Manuvie encaisse une perte de 300 M$

Publié le 09/08/2012 à 08:39

Manuvie encaisse une perte de 300 M$

Publié le 09/08/2012 à 08:39

Par Mathieu Lavallée

Une importante charge de 677 M$ grève les résultats de la Financière Manuvie au deuxième trimestre. L’assureur se retrouve avec une perte de 300 M$, selon les résultats dévoilés ce jeudi.

La charge inscrite découle des hypothèses liées aux taux d’intérêt à long terme. Plus précisément, c’est la révision du taux de réinvestissement ultime des titres à revenu fixe qui crée cette situation.

La perte ainsi subie « témoigne des conditions difficiles sur les marchés des actions et de la faiblesse des taux d’intérêt », écrit Manuvie dans son communiqué.

En excluant cette charge et les éléments extraordinaires subis lors du trimestre (124 M$), la Financière Manuvie a enregistré un bénéfice net de 551 M$, par rapport à celui de 673 M$ connu il y a un an.

Les souscriptions de produits d’assurance ont grimpé de 55 % depuis un an, ce qui vient d’un record historique de souscriptions au Japon, à Hong Kong et en Indonésie, précise l’entreprise.

Les produits de gestion de patrimoine ont vu leurs souscriptions reculer en Amérique du Nord, ce qui n’a pas empêché l’institution financière de se retrouver avec un total sous gestion de 514 G$, soit un record historique.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Pourquoi je m'intéresse moins aux financières

BLOGUE INVITÉ. Les financières ont été payantes pendant plusieurs années après la crise. C'est moins le cas maintenant.

Petits rectificatifs (et gentils coups de gueule)

26/06/2019 | Daniel Germain

Le chroniqueur peut faire un choix de mots qu'il regrette. Comme cette fois-là... Rectifions .

À la une

10 choses à savoir mardi

Il y a 27 minutes | Alain McKenna

Toronto, Silicon Valley du nord. Montréal au sommet de l'IA en Amérique. Pourquoi faire le plein coûtera moins cher.

L'immense et désespérante solitude des RH

BLOGUE. Les employés ont une méconnaissance crasse de ce que font les RH, selon une étude. À qui la faute?

Le lithium, une vraie mine d'or pour le Québec, selon François Legault

«On a le potentiel de prendre notre place dans cet énorme marché.»