Les investisseurs canadiens aiment les Bermudes

Publié le 20/03/2018 à 12:20

Les investisseurs canadiens aiment les Bermudes

Publié le 20/03/2018 à 12:20

Par François Normand

Après la Chine, c’est dans l’archipel des Bermudes, un paradis fiscal, où les investissements directs étrangers (IDE) du Canada à l’étranger ont le plus progressé depuis 5 ans.

À la fin de 2012, la position d’IDE du Canada aux Bermudes totalisait 13,7 milliards de dollars canadiens, selon les données de Statistique Canada publiées en avril 2017 (les plus récentes). À la fin de 2016, elle s’élevait à 39,4 G$, soit une hausse de 187,6%.

Durant la même période, la position d’IDE du Canada en Chine est passée de 4,5 à 13,3 G$, soit une hausse de 195,5%.

Les États-Unis sont de loin le principal pays où les Canadiens investissent à l’étranger.

À la fin de 2016, la position d’IDE du Canada 7 totalisait 474,4 G$, ce qui représente près de la moitié de tous les investissements directs canadiens à l’étranger (1 049,6 G$).

Par ailleurs, les investissements des investisseurs des Bermudes au Canada progressent aussi très rapidement.

De la fin de 2012 à la fin de 2016, leur position d’IDE au pays est passée de 3 à 10,1 G$, soit un bond de 236,7%.

Il s’agit de la plus forte hausse des investissements directs étrangers au Canada, suivis par la Suisse (203%) et la Chine (84,5%).

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

À surveiller: BRP, Tesla et Mediagrif

Que faire avec les titres de BRP, Tesla et Mediagrif? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: la sous-performance des titres à petite capitalisation tire à sa fin

BALADO. À la sortie des corrections, les rendements potentiels des titres à petite capitalisation sont importants.

Encore 6 trimestres avant le retour à la normale!

CHRONIQUE. C'est que les chiffres sur la reprise sont «trompeurs», selon une étude de Deloitte.