Les banques devront avoir un coussin de sécurité de 2,5%

Publié le 17/06/2021 à 11:42

Les banques devront avoir un coussin de sécurité de 2,5%

Publié le 17/06/2021 à 11:42

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

L’organisme fédéral de réglementation des institutions financières a annoncé jeudi qu’il augmenterait le coussin de sécurité pour les grandes banques du pays à 2,5 %, par rapport à 1,0 % actuellement, puisque les secousses qui ont perturbé l’économie et les marchés à cause de la pandémie se sont atténuées.

Le changement, qui augmente le montant du capital que les banques doivent minimalement détenir pour couvrir les pertes imprévues, prendra effet le 31 octobre.

Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) avait réduit le taux de la réserve pour stabilité intérieure à 1,0 % en mars 2020, en prévision des perturbations économiques attribuables à la pandémie.

Il a indiqué que ce niveau inférieur avait donné aux grandes banques canadiennes la capacité d’absorber les pertes potentielles et leur avait permis de continuer à accorder des prêts.

Le BSIF a fait valoir que le taux de 2,5 % était prudent compte tenu de l’environnement actuel, où les principales vulnérabilités telles que les niveaux d’endettement des ménages et des entreprises demeurent élevées, ou se sont même accrues depuis mars 2020.

La réserve pour stabilité intérieure ne s’applique qu’aux six plus grandes banques du Canada, qui ont été désignées comme étant d’importance systémique.

À la une

L'assurance-emploi et l'assurance médicaments dans la mire des syndicats

Les syndicats s’attendent à des changements concernant l’assurance-emploi et le programme d’assurance médicaments.

Main-d'oeuvre: les attentes des chambres de commerce sont grandes

Elles s'inquiètent aussi des conséquences qu’aura l'endettement des derniers mois sur les PME.

Le patronat veut de l'action de la part d'Ottawa

Mis à jour à 13:53 | Emmanuel Martinez

Suite aux élections fédérales, les associations représentant les entreprises veulent de l'action de la part d'Ottawa.