Le Fonds FTQ a raté son objectif de souscription

Publié le 04/10/2010 à 08:21, mis à jour le 04/10/2010 à 08:19

Le Fonds FTQ a raté son objectif de souscription

Publié le 04/10/2010 à 08:21, mis à jour le 04/10/2010 à 08:19

Par André Dubuc

Le Fonds de solidarité FTQ a beau avoir réalisé un bénéfice net record de 600 millions de dollars (M$) au cours de son dernier exercice financier clos le 31 mai dernier, il a raté son objectif de souscription de 40 M$. Il avait pourtant augmenté de près de 50 % ses budgets de publicité et d'information, selon le rapport annuel 2010 du Fonds FTQ qui doit être publié lors de l'assemblée annuelle de ses actionnaires, le 2 octobre.

PLUS : Baisse de rendement à prévoir

En 2009-2010, une année marquée par la controverse entourant ses investissements avec Tony Accurso et un sympathisant des Hells Angels, le Fonds a émis pour 660 M$ d'actions, soit 6 % de moins que son objectif de 700 M$. L'organisation a connu sa meilleure année à ce chapitre en 2002, avec l'émission de 870 M$ d'actions.

Le fonds d'investissement a dépensé 12,8 M$ en frais de publicité et d'information pendant l'exercice de 2009-2010, par rapport à 8,77 M$ l'année précédente. La hausse des dépenses de marketing explique en bonne partie l'augmentation de 5,5 M$ des frais d'exploitation du Fonds, qui sont passés en un an de 109,8 à 115,3 M$, soit une hausse de 5 %.

Climat de morosité

Porte-parole du Fonds, Josée Lagacé considère plutôt que le dernier exercice a été une réussite, dans une période de morosité économique où le taux d'épargne des Québécois est le plus bas au Canada.

Elle souligne que le nombre d'actionnaires a augmenté de plus de 6 000 (à 577 511) pendant l'exercice et que les contributions forfaitaires pendant la campagne REER (de janvier à mars) ont augmenté de 19 % (de 139 à 165 M$).

Elle ajoute que la campagne de publicité est liée au fait que le Fonds FTQ n'est plus restreint à un plafond pour l'émission de nouvelles actions depuis deux ans. " Pendant six ans, le Fonds n'avait plus d'actions à vendre dès janvier. Maintenant que nous en avons à vendre, nous faisons de la publicité comme toutes les institutions financières ", explique la porte-parole.

Le Fonds FTQ a diffusé en novembre 2009 une campagne de publicité dans les médias écrits et à la télévision intitulée Faire tourner l'économie d'ici. Il s'agissait de la première publicité télédiffusée du Fonds depuis 2005. Cette première mouture a été suivie en janvier par une campagne REER multiplateformes, dont la télévision. Le Fonds FTQ n'a toutefois pas pu diffuser sa publicité à TVA. En effet, Quebecor a boycotté la campagne du Fonds parce que ce dernier refusait d'acheter de la publicité dans le Journal de Montréal, dont les journalistes sont en lock-out depuis près de deux ans.

À la une

Le marché des PAPE est en feu

BLOGUE INVITÉ. Nous sommes fort probablement à un haut du cycle et la récréation pourrait bien prendre fin.

Immobilier: l'accessibilité recule au Québec

13:17 | Les Affaires - JLR

Au cours du mois de mars, le marché immobilier québécois est demeuré un défi pour les acheteurs.