Le Fonds FTQ a raté son objectif de souscription

Publié le 04/10/2010 à 08:21, mis à jour le 04/10/2010 à 08:19

Le Fonds FTQ a raté son objectif de souscription

Publié le 04/10/2010 à 08:21, mis à jour le 04/10/2010 à 08:19

Par André Dubuc

Le Fonds de solidarité FTQ a beau avoir réalisé un bénéfice net record de 600 millions de dollars (M$) au cours de son dernier exercice financier clos le 31 mai dernier, il a raté son objectif de souscription de 40 M$. Il avait pourtant augmenté de près de 50 % ses budgets de publicité et d'information, selon le rapport annuel 2010 du Fonds FTQ qui doit être publié lors de l'assemblée annuelle de ses actionnaires, le 2 octobre.

PLUS : Baisse de rendement à prévoir

En 2009-2010, une année marquée par la controverse entourant ses investissements avec Tony Accurso et un sympathisant des Hells Angels, le Fonds a émis pour 660 M$ d'actions, soit 6 % de moins que son objectif de 700 M$. L'organisation a connu sa meilleure année à ce chapitre en 2002, avec l'émission de 870 M$ d'actions.

Le fonds d'investissement a dépensé 12,8 M$ en frais de publicité et d'information pendant l'exercice de 2009-2010, par rapport à 8,77 M$ l'année précédente. La hausse des dépenses de marketing explique en bonne partie l'augmentation de 5,5 M$ des frais d'exploitation du Fonds, qui sont passés en un an de 109,8 à 115,3 M$, soit une hausse de 5 %.

Climat de morosité

Porte-parole du Fonds, Josée Lagacé considère plutôt que le dernier exercice a été une réussite, dans une période de morosité économique où le taux d'épargne des Québécois est le plus bas au Canada.

Elle souligne que le nombre d'actionnaires a augmenté de plus de 6 000 (à 577 511) pendant l'exercice et que les contributions forfaitaires pendant la campagne REER (de janvier à mars) ont augmenté de 19 % (de 139 à 165 M$).

Elle ajoute que la campagne de publicité est liée au fait que le Fonds FTQ n'est plus restreint à un plafond pour l'émission de nouvelles actions depuis deux ans. " Pendant six ans, le Fonds n'avait plus d'actions à vendre dès janvier. Maintenant que nous en avons à vendre, nous faisons de la publicité comme toutes les institutions financières ", explique la porte-parole.

Le Fonds FTQ a diffusé en novembre 2009 une campagne de publicité dans les médias écrits et à la télévision intitulée Faire tourner l'économie d'ici. Il s'agissait de la première publicité télédiffusée du Fonds depuis 2005. Cette première mouture a été suivie en janvier par une campagne REER multiplateformes, dont la télévision. Le Fonds FTQ n'a toutefois pas pu diffuser sa publicité à TVA. En effet, Quebecor a boycotté la campagne du Fonds parce que ce dernier refusait d'acheter de la publicité dans le Journal de Montréal, dont les journalistes sont en lock-out depuis près de deux ans.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Élections fédérales: les grands enjeux économiques

11/10/2019 | Les Affaires

ÉLECTIONS FÉDÉRALES. Les Affaires vous présente des entrevues économiques avec six formations politiques.

Actifs échoués: les hydrocarbures canadiens sont-ils à risque?

12/10/2019 | François Normand

ANALYSE - Les énergies fossiles risquent de devenir l'équivalent des lignes fixes pour la téléphonie mobile.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

12/10/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.