La Scotia a presque triplé ses profits

Publié le 08/12/2009 à 08:07

La Scotia a presque triplé ses profits

Publié le 08/12/2009 à 08:07

Par action, le bénéfice net se chiffre à 83 cents contre 28 cents au quatrième trimestre de l’an dernier. Photo : Bloomberg

La dernière des grandes banques canadiennes, la Scotia, a triplé ses profits à son quatrième trimestre de 2009.

L’institution torontoise rapporte un bénéfice net de 902 millions de dollars pour la période de trois mois terminée le 31 octobre dernier, contre 315 millions pour le même trimestre de 2008.

Par action, le bénéfice net se chiffre à 83 cents contre 28 cents au quatrième trimestre de l’an dernier. Il s’agit de résultats conformes aux attentes des analystes sondés par Bloomberg.

La banque a expliqué que cette hausse reflète surtout des charges après impôts de 642 millions $ constatées à l'exercice précédent à l'égard de certaines activités de transaction et à des ajustements d'évaluation, ainsi que l'incidence des nouvelles acquisitions.

Le réseau canadien de la banque a connu un autre trimestre record, enregistrant une progression de 8 %, ou 503 millions de dollars, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

De son côté, Scotia Capitaux a inscrit un bénéfice net de 353 millions de dollars, en hausse de 14% ou 44 millions de dollars par rapport au même trimestre de 2008. Les opérations internationales de la Scotia ont enregistré un bénéfice net de 283 millions de dollars, soit 227 millions de dollars de plus qu’à la même période l’an dernier.

La dotation à la provision pour les pertes sur créances s'est établie à 420 millions de dollars, alors qu’elle était de 207 millions de dollars pour le même trimestre l’an dernier.

Le rendement des capitaux propres a été de 16,4 pour cent, contre 6,0 pour cent un an plus tôt.

Pour le total de l’exercice, la Banque Scotia a réalisé un bénéfice net de 3,547 milliards de dollars. La direction de l’institution dit avoir atteint, voir dépassé ses quatre principaux objectifs financiers et opérationnels.

Les revenus de la banque pour l'ensemble de son dernier exercice complété se sont élevés à 14,46 milliards $, contre 11,88 milliards $ l'année précédente.

«Malgré les difficultés rencontrées au cours de la dernière année, les résultats du quatrième trimestre ont complété un exercice très robuste pour la Banque Scotia et j'ai le plaisir d'annoncer que nous avons atteint tous les objectifs fixés à la fin de l'exercice précédent», a déclaré Rick Waugh, président et chef de la direction.

M. Waugh précise que la stratégie de diversification par secteur d'activité et par secteur géographique ainsi qu’un resserrement de la gestion des risques ont permis à la banque de bien faire malgré la volatilité des marchés et une conjoncture économique «périlleuse».

Perspectives économiques

Selon la Banque Scotia, l'économie mondiale est actuellement en transition entre la récession et la reprise. Ce retour à la croissance est cependant loin d'être robuste et est très inégal d'un pays, d'une région et d'un secteur à l'autre.

La banque s'attend toutefois à une croissance soutenue en 2010, grâce à de solides apports de chacun de ses secteurs d'activité.

 

 

À la une

Comment se protéger des fraudeurs en voyage?

Il y a 48 minutes | La Presse Canadienne

L’augmentation de la fraude numérique peut être attribuée à l’évolution de l’économie vers des niveaux prépandémiques.

Une nouvelle VP chez Investissement Québec pour lutter contre la rareté de main-d’œuvre

Il y a 1 minutes | Les Affaires

Mia Homsy sera la nouvelle vice-présidente, main-d’œuvre et intelligence économique d’Investissement Québec.

Une première femme à la tête de l’Association de la construction du Québec

Il y a 21 minutes | Les Affaires

Francine Sabourin est la première femme à occuper ces fonctions au sein de l'organisation.