La Banque du Canada veut s'attaquer aux changements climatiques

Publié le 17/11/2020 à 16:56

La Banque du Canada veut s'attaquer aux changements climatiques

Publié le 17/11/2020 à 16:56

Par La Presse Canadienne
Le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem

Le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem (Photo: Getty images)

Le gouverneur de la Banque du Canada aimerait voir le pays s’attaquer plus rapidement aux changements climatiques, afin d’éviter les répercussions économiques qu’ils pourraient avoir sur les ménages et les entreprises.

Dans le texte d’un discours prononcé mardi, Tiff Macklem a affirmé que le système financier du Canada devait s’assurer d’être aussi résilient face aux changements climatiques qu’il l’avait été pendant la pandémie.

Selon M. Macklem, cela demandera aux institutions financières de mieux évaluer les risques auxquels elles font face, des événements météorologiques extrêmes à la transition harmonieuse vers une croissance à faible intensité de carbone.

Ne pas se préparer convenablement pourrait nuire à l’habileté de la banque centrale à soutenir les ménages et les entreprises au moment où ils en auront le plus besoin, a estimé M. Macklem, ou même menacer la stabilité du système financier.

Conséquemment, la banque centrale a décidé d’accélérer ses travaux pour comprendre les implications des changements climatiques et promouvoir un système financier qui leur sera adapté.

En outre, la pandémie semble avoir attiré l’attention du public sur les risques mondiaux extrêmes et l’importance de la résilience, a−t−il souligné.


image

Service à la clientèle

Mercredi 25 novembre


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Retraite: plus de transparence demandée par des gestionnaires de fonds

Huit fonds exhortent les entreprises à divulguer des données environnementales, sociales et de gouvernance complètes.

Slack dans le viseur de la société américaine Salesforce

13:33 | AFP

L’action de Slack, entrée à Wall Street en juin 2019, a pris jusqu’à 32 % après la publication de cette information.

Joe Biden pourrait renoncer à hausser l’impôt des entreprises

En campagne électorale, Joe Biden a promis de faire passer le taux d’imposition des sociétés américaines de 21% à 28%.