Jean-Paul Gagné : Le ciel s'éclaircit pour les banques américaines

Publié le 09/06/2009 à 00:00

Jean-Paul Gagné : Le ciel s'éclaircit pour les banques américaines

Publié le 09/06/2009 à 00:00

Par Jean-Paul Gagné
Ces remboursements doivent toutefois être approuvés par le Trésor américain, qui veut s’assurer que les plans de recapitalisation des banques sont solides et que celles-ci resteront solvables si l’économie traverse une autre période de turbulence. Elles avaient jusqu’au 8 juin pour présenter leur plan à cet effet.

Économie d'intérêt

En remboursant les prêts reçus du TARP (pour Troubled Asset Relief Program), les banques cesseront de payer des intérêts au gouvernement (généralement au taux de 5 %) et seront libérées des contraintes qui ont accompagné cette aide, tel le plafond de 500 000 $ imposé à la rémunération individuelle de leurs dirigeants.

Ce serait le cas pour JPMorgan Chase, American Express, U.S. Bancorp, Wells Fargo, Capital One Financial et la Bank of New York Mellon Corp., qui ont émis du capital au cours des dernières semaines.

Actifs toxiques

Plusieurs banques ont même réalisé leur financement sans vendre les actifs toxiques qu’elles détiennent dans leur bilan. Elles ont jugé qu’elles auraient dû les céder à un prix trop bas, ce qui les aurait obligées à inscrire des pertes.

Avec les assouplissements obtenus de l’organisme contrôlant les normes comptables, elles peuvent conserver ces actifs toxiques sans les inscrire à leur valeur au marché (mark to market) à la fin de chaque trimestre.

Certes, ce n’est pas encore le retour aux beaux jours pour les banques américaines, mais n’est-ce pas des développements intéressants pour l’économie.

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.