Immobilier : les banques canadiennes ne sont pas à l'abri

Publié le 15/05/2012 à 10:15, mis à jour le 15/05/2012 à 12:25

Immobilier : les banques canadiennes ne sont pas à l'abri

Publié le 15/05/2012 à 10:15, mis à jour le 15/05/2012 à 12:25

Par lesaffaires.com

Le ministre des Finances Jim Flaherty a déjà resserré trois fois les normes entourant les prêts hypothécaires et mis la Société canadienne d’hypothèques et de logement sous la supervision du Surintendant aux institutions financières.

Pendant ce temps, le gouverneur de la Banque du Canada Mark Carney répète à qui veut bien l’entendre ses avertissements quant à l'endettement trop élevé des ménages canadiens, qui représente le plus grand risque interne pour l’économie du pays.

«Lorsque nous regardons la vue d’ensemble du marché, il peut y avoir des poches de vulnérabilité, mais nous demeurons relativement confortables», a commenté de son côté Gordon Nixon, président et chef de la direction de la Banque Royale du Canada le 8 mai. « Franchement, j’aimerais bien voir le discours se détendre un peu. »

D’après Bloomberg.

À lire aussi :

Ottawa soumet la SCHL à une surveillance plus étroite

La SCHL pourrait cesser d’assurer les hypothèques, dit Jim Flaherty

Jarislowsky : plus de contrôle sur la SCHL fermera la porte au risque

La SCHL a oublié sa raison d'être


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Détrompez-vous, la hausse ne profite pas qu'aux GAFAs

BLOGUE. Surprise. Le mouvement haussier commence à gagner des secteurs plus cycliques.

Donald Trump s'en prend à nouveau à l'aluminium canadien

De nouveaux tarifs douaniers seront imposés.

Bourse: le Nasdaq franchit la barre des 11000 points

06/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. L'indice a une nouvelle fois profité de la bonne santé de plusieurs de ses valeurs phares.