É.-U.: réduction massive des salaires des banquiers

Publié le 22/10/2009 à 11:05

É.-U.: réduction massive des salaires des banquiers

Publié le 22/10/2009 à 11:05

Par La Presse Canadienne

Elizabeth Warren juge que certains dirigeants visés ne peuvent plus faire la fête. Photo : Bloomberg

La présidente du comité de pilotage du plan américain de sauvetage du système financier (TARP) a confirmé jeudi que les patrons des banques et entreprises sauvées par l'aide publique devraient se serrer la ceinture. Une source proche du dossier évoque jusqu'à 90 pour cent en moins pour les plus gros salaires.


Interrogée sur la chaîne CBS, Elizabeth Warren a jugé logique de dire que les personnes visées ne peuvent pas faire la fête comme si on était en 2007 et que s'ils veulent prendre les dollars du contribuable, il faut changer les règles du jeu.


Selon une source proche du dossier ayant requis l'anonymat, sont visés les 25 cadres dirigeants les plus payés des sept sociétés ayant le plus bénéficié des 700 milliards d'euros du plan Paulson l'an dernier _ Bank of America, American International Group (AIG), Citigroup, General Motors, GMAC, Chrysler et Chrysler Financial.


Le Trésor devrait ordonner dans les prochains jours à ces bénéficiaires de réduire le salaire de base de leurs plus hauts dirigeants de 90 pour cent en moyenne et leurs revenus tout compris de plus de la moitié.


Les sociétés moins importantes ou ayant déjà remboursé l'aide publique, comme Goldman Sachs et JPMorgan Chase, ne seraient pas concernées.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Il y a 11 minutes | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.

Manufacturier 4.0: le retard du Québec menace les exportations

Deloitte propose diverses stratégies pour accélérer la transformation des entreprises en manufacturiers intelligents.

Apple peut marcher et mâcher de la gomme en même temps

BLOGUE. Apple, c’est un fabricant informatique ou une société de services? En un mot : oui.