Citigroup: les profits explosent de 74 %

Publié le 17/10/2011 à 08:41, mis à jour le 17/10/2011 à 08:41

Citigroup: les profits explosent de 74 %

Publié le 17/10/2011 à 08:41, mis à jour le 17/10/2011 à 08:41

Par AFP

Photo : Bloomberg

La banque américaine Citigroup a publié lundi un bénéfice net au troisième trimestre en hausse de 74%, au-delà des attentes de Wall Street, malgré une baisse du résultat des activités de courtage et de banque d'investissement.

Le bénéfice net s'est établi à 3,8 milliards $ US. Rapporté au nombre d'actions et hors élément exceptionnel, il revient à 84 cents US, là où les analystes anticipaient 82 cents US.

Le chiffre d'affaires s'est de son côté élevé à 20,8 milliards $ US, constant par rapport à la même période en 2010, mais supérieur aux prévisions (19,25 milliards $ US). Sans un ajustement comptable de la valeur du crédit de 1,9 milliard $ US, le chiffre d'affaires aurait baissé de 8%.

"Citigroup continue d'évoluer dans un environnement économique difficile et a délivré un nouveau trimestre solide de résultats d'exploitation", a commenté le directeur de l'établissement Vikram Pandit, cité dans le communiqué.

"Nous continuons à gérer le risque avec prudence tout en augmentant les activités au coeur de notre stratégie", a-t-il souligné.

La banque a réduit la taille de ses actifs dans Citi Holdings, la division où sont regroupées toutes les activités en difficulté et à vendre de la banque, de 31%.

Le chiffre d'affaires de Citicorp, la division qui regroupe les activités stratégiques de Citi, s'est élevé à 15,8 milliards $ US, en baisse de 2% sur un an. La croissance des revenus tirés de la banque de détail (+2%) et des frais de transaction (+7%) a été lestée par la baisse d'activité de la division de courtage et de banque d'investissement (-12%).

L'action de Citigroup était en hausse de 2,32% à 29,06 dollars US vers 8h25 lors des échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance officielle.

À la une

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

29/05/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.