Carole Chapdelaine quitte la Banque Scotia

Publié le 09/02/2018 à 14:33

Carole Chapdelaine quitte la Banque Scotia

Publié le 09/02/2018 à 14:33

Par Stéphane Rolland

Les têtes bougent au sommet de l’industrie financière québécoise. Carole Chapdelaine, qui dirige les activités de détails de la Banque Scotia au Québec et dans l'est de l'Ontario, prend sa retraite pour passer du temps avec son conjoint et s’impliquer dans la communauté.


En poste depuis septembre 2011, Mme Chapdeleine quittera ses fonctions le 31 mars, a-t-elle annoncé sur LinkedIn. Pour l’instant, aucune annonce «officielle» n’a encore été publiée et un successeur n’a pas encore été identifié, selon une porte-parole de l’institution financière.


«La décision de prendre ma retraite a été guidée par certains événements récents dans mon entourage qui m’ont rappelé que la vie peut être trop courte, explique la dirigeante dans une lettre publiée sur le site de réseautage professionnel. J’ai donc décidé qu’il était temps d’en profiter au maximum et de passer plus de temps avec Julien, mon conjoint, qui est déjà retraité et qui m’attend patiemment. »

Carole Chapdelaine. Photo Banque Scotia.


Mme Chapdeleine affirme qu’elle veut s’impliquer dans des œuvres caritatives et siéger à des conseils d’administration. «Étant une femme d’action, il me faudra plus que des voyages et du golf pendant ma retraite », poursuit-elle.


Sous la gouverne de la banquière, les parts de marché de la Scotia au Québec sont passées de 3,5% à plus de 5%, nous racontait-elle dans une entrevue accordée à l’automne. Lisez : Jeunes, PME, régions... le nouveau plan de la Banque Scotia au Québec.


D’autres changements dans l’industrie


L’annonce fait suite à une série de changements dans l’industrie financière montréalaise. Plus tôt cette semaine, André Bourbonnais a annoncé son départ d’Investissements PSP pour se joindre à l’équipe de BlackRock. Il y dirigera un nouveau projet dédié aux investissements alternatifs. Il sera remplacé par Neil Cunningham, premier vice-président, chef mondial des placements immobiliers et ressources naturelles du régime de retraite d’Investissements PSP.


À la direction du Québec de la Banque RBC, Martin Thibodeau a été muté à la direction de la Colombie-Britannique. C’est Nadine Renaud-Tinker, qui présidera la direction du Québec de la Royale. Lisez: Le nouvel objectif de la RBC au Québec


Depuis le 15 janvier, c’est un Québécois qui dirige la Financière Sun Life Canada. Ancien de chez Mercer, Jacques Goulet est maintenant responsable des divisions des garanties collectives et des régimes collectifs de retraite, ainsi que des secteurs de la gestion de patrimoine, de l'assurance et de la gestion de placements de l'individuelle au Canada.


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Le nouvel objectif de la RBC au Québec

27/12/2017 | Stéphane Rolland

Entrevue. La Banque Royale veut accroître son actif sous gestion au Québec de 50% au cours des cinq prochaines années.

RBC: une nouvelle présidente pour le Québec

15/12/2017 | Finance et Investissement

Nadine Renaud-Tinker succède à Martin Thibodeau.

À la une

Le titre CGI atteint des niveaux records. Devrait-on s'inquiéter?

17/02/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. J’estime que l’occasion est bonne de faire le point sur cette société de chez nous.

Encore fragile, la Bourse peut s'offrir d'autres gains

BLOGUE. Les assises techniques restent vacillantes, mais l'économie et les profits sont deux vents de dos.

Préparez-vous à la Russie de l’après-Poutine

17/02/2018 | François Normand

ANALYSE. Il faut déjà penser à la période d’incertitude qui suivra la fin du «poutinisme».