Caisse de dépôt : le style de gestion de Michael Sabia serait constesté

Publié le 11/12/2009 à 07:36

Caisse de dépôt : le style de gestion de Michael Sabia serait constesté

Publié le 11/12/2009 à 07:36

Par La Presse Canadienne

Le leadership de Michael Sabia se retrouve encore une fois constesté. Photo : LesAffaires.com

Le style de gestion du président de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Michael Sabia, serait remis en question par des cadres de l'institution, mais un vice-président de l'institution affirme que tout va bien.

TVA a indiqué hier avoir reçu une lettre anonyme qui serait l'oeuvre de trois cadres totalisant 42 ans d'expérience à la Caisse.

Selon des extraits de cette lettre, "les chaînes de communication sont actuellement brisées (...) avec la conséquence que s'y sont installées nervosité, peur, dysfonction et absence de confiance".

Les trois cadres poursuivraient en soutenant qu'il n'y a jamais eu à la Caisse de dépôt et placement du Québec "une crise de leadership aussi marquée".

Concernant les présumés bonis que la Caisse consentirait à ces employés afin d'éviter des départs, les auteurs de la lettre parle d'"un programme de bonification spécial pour 2009 tellement facile à atteindre (qu'il) en est particulièrement gênant".

A ce propos, le ministre des Finances, Raymond Bachand, a jugé "justifiés" ces bonis visant à conserver les meilleures ressources à la Caisse.

Selon ce que rapportait "La Presse", jeudi, la Caisse doit proposer un nouveau programme de bonis au printemps 2010. Celui présentement en vigueur ne serait donc que temporaire.

Le premier vice-président aux Affaires juridiques et au Secrétariat, Claude Bergeron, a assuré à TVA que le climat au sein de l'institution était "serein". Il a fait valoir qu'avec les changements importants que la Caisse a dû apporter, il était possible "que des personnes ne soient pas satisfaites".

À la une

Merci Carey!

BLOGUE INVITÉ. Protégez-vous et votre entreprise en imaginant comment un concurrent pourrait exploiter vos faiblesses.

Les promesses de la «DeFi», entre rêve cryptoanarchiste et révolution fintech

LES CLÉS DE LA CRYPTO. La finance peut-elle se passer des mécanismes traditionnels?

Mastercard noue un partenariat avec la plateforme de cryptomonnaies Bakkt

Il y a 9 minutes | AFP

Le partenariat prévoit la possibilité d’émettre des cartes de crédit ou de débit uniquement dédiées aux cryptomonnaies.