BMO pressée par la Fed d'agir contre le blanchiment d'argent

Publié le 17/05/2013 à 13:16, mis à jour le 17/05/2013 à 13:19

BMO pressée par la Fed d'agir contre le blanchiment d'argent

Publié le 17/05/2013 à 13:16, mis à jour le 17/05/2013 à 13:19

Par La Presse Canadienne

La Banque de Montréal (TSX:BMO) et sa filiale américaine ont accepté d'accroître les efforts pour combattre le blanchiment d'argent, après que les autorités américaines eurent découvert des lacunes dans ses activités à Chicago.

La banque canadienne, la Réserve fédérale américaine et une agence de l'État de l'Illinois ont signé une entente qui donne à BMO jusqu'à la fin juillet pour soumettre un plan adéquat.

Entre autres choses, le document indique que les autorités fédérales et de l'État de l'Illinois ont identifié des problèmes lors de l'examen de la branche de la banque à Chicago, où est établie BMO Harris Bank.

Les détails de ces lacunes n'ont pas été dévoilés dans le document, mais il souligne des mesures que devrait prendre la Banque de Montréal, incluant l'amélioration de la supervision par son conseil d'administration, de meilleures formations à l'interne et communications au sein de l'organisation.

L'accord, daté du 29 avril et rendu public vendredi, indique plusieurs échéanciers que doit respecter BMO, dont celui d'un plan d'action adéquat à l'écrit dans un délai de 90 jours.

À suivre dans cette section

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.