Vaccin: la cible de Trudeau demeure le mois de septembre

Publié le 05/02/2021 à 13:30, mis à jour le 05/02/2021 à 13:43

Vaccin: la cible de Trudeau demeure le mois de septembre

Publié le 05/02/2021 à 13:30, mis à jour le 05/02/2021 à 13:43

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Même s’il entend les doutes suscités par les délais de livraison des vaccins contre la COVID−19, le premier ministre Justin Trudeau répète, encore et encore, que son objectif de vacciner tous les Canadiens qui le veulent d’ici septembre sera atteint.

À sa sortie du vendredi devant la presse, M. Trudeau a réitéré pour la énième fois que le Canada aura reçu les six millions de doses promises par Moderna et Pfizer d’ici le 31 mars et que des dizaines de millions d’autres doses de vaccins suivront.

On a ainsi appris que la compagnie AstraZeneca livrera les 20 millions de doses achetées par Ottawa d’ici la fin du mois de juin.

Ces doses s’ajoutent aux 1,9 million de la même compagnie qui arriveront au Canada via le programme COVAX. 

Le vaccin d’AstraZeneca n’a cependant pas encore reçu l’approbation de Santé Canada. 

Sur le front des mesures pour limiter les voyages à l’étranger, M. Trudeau n’avait rien de précis à offrir. On ne sait donc toujours pas quand ces restrictions annoncées la semaine dernière entreront en vigueur.

Ottawa entend imposer un test de dépistage de la COVID-19 à l’arrivée dans un aéroport et une attente du résultat de ce test dans un hôtel payé par le voyageur. La facture doit s’élever à 2000 $.

 

Québec sourcille

Québec, qui est prêt à vacciner beaucoup plus contre la COVID-19 et dans toutes les régions, exprime sa frustration, parce que le gouvernement fédéral n’a pas rempli sa promesse en termes de livraison de vaccins.

En conférence de presse vendredi, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a comparé la situation du Québec à celle d’un véhicule neuf et rutilant, prêt à démarrer… mais qui se retrouve sans carburant.

Il a dit « s’accrocher » au fait que le gouvernement fédéral a promis d’obtenir 1,3 million de doses d’ici le 31 mars.

Entre-temps, au beau milieu de la conférence de presse, le ministre a reçu l’information selon laquelle 38 500 doses du vaccin Moderna étaient arrivées vendredi matin comme prévu.

Il a souligné que ces 38 500 doses s’ajoutent à celles qui avaient déjà été reçues plus tôt cette semaine, pour un total d’environ 50 000 doses.

La vaccination, qui se fait au ralenti depuis les problèmes d’approvisionnement du Canada, pourra donc reprendre de façon un peu plus soutenue dans les résidences privées pour aînés (RPA), là où on en était rendu dans les priorités de vaccination.

 

Sur le même sujet

COVID-19: «Immunité décroissante»? Pas si vite, disent des experts

Bien que les anticorps se stabilisent avec le temps, cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas protégés.

Vaccination 5 à 11 ans: Pfizer affirme que son vaccin fonctionne

Le dosage du vaccin, plus faible, pour enfants s’est avéré sûr avec des effets secondaires temporaires, précise Pfizer.

À la une

Suivez la soirée électorale fédérale avec Les Affaires

Il y a 4 minutes | Les Affaires

EN DIRECT. La campagne électorale fédérale tire à sa fin et pourtant, tous les scénarios sont encore sur la table.

44e élection canadienne: résultats impossibles à prévoir

Mis à jour il y a 57 minutes | La Presse Canadienne

Justin Trudeau saura dans quelques heures, ou quelques jours, s’il a perdu ou gagné son pari.

Minoritaire, majoritaire? Pas question de faire la «fine bouche», dit Rodriguez

Mis à jour il y a 35 minutes | La Presse Canadienne

Les résultats ne sont pas annoncés que, déjà, du côté du PLC, on minimise la possibilité d’un autre mandat minoritaire.