Philip Morris s’intéresse aux vaccins

Publié le 22/09/2008 à 00:00

Philip Morris s’intéresse aux vaccins

Publié le 22/09/2008 à 00:00

Par Dominique Lemoine
Les deux entreprises ont signé une lettre d’intention relative à un placement privé de 45 millions d’unités au prix unitaire de 0,355 dollar pour un total de 15,975 millions de dollars.



«Le produit du placement sera utilisé pour financer la suite des activités de mise au point des vaccins de Medicago contre une pandémie de grippe (H5N1) et contre la grippe saisonnière», soutient Medicago.



Le président et chef de la direction de cette entreprise de Québec, Andy Sheldon, précise que les recherches de l’entreprise pour trouver des vaccins à la grippe sont effectuées à partir de la plante de tabac.



Selon lui, l’avantage pour Philip Norris est de continuer dans son cadre stratégique de recherche de nouvelles utilisations du tabac.



Il soutient que l’expertise et les installations de Medicago pourraient servir à Philip Morris pour d’autres vaccins qu’elle pourrait vouloir développer avec Medicago.



Conditions du placement



Chaque unité comprend une action ordinaire et un bon de souscription d'actions ordinaires de Medicago. Chaque bon de souscription permettra à Philip Morris d'acheter une action pendant une période de 24 mois suivant la date de clôture.



La documentation doit être signée au plus tard le 3 novembre et est soumise à l'approbation de la Bourse de croissance TSX à l'autorisation des actionnaires.



Après la clôture, PMI détiendrait une participation de 49,9% des actions ordinaires de Medicago en circulation et 45 millions de bons de souscription lui permettant d'acquérir 45 millions d'actions ordinaires.



Le titre de Medicago était en baisse de 16,67% à 14h45 aujourd’hui.

image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. MĂŞme les pros ne savent pas sur quel pied danser.