Pharmaceutique: examen de fusions plus sévère aux États-Unis

Publié le 16/03/2021 à 13:43

Pharmaceutique: examen de fusions plus sévère aux États-Unis

Publié le 16/03/2021 à 13:43

Par AFP

Les pratiques anticoncurrentielles dans le secteur inquiètent l'autorité américaine de la concurrence. (Photo: 123RF)

L’autorité américaine de la concurrence, la FTC, a annoncé mardi avoir lancé un groupe de travail avec ses homologues d’autres pays pour « renouveler la façon dont sont analysés les effets des fusions dans le secteur de la pharmacie » et éventuellement durcir son approche.

« Compte tenu du volume élevé de fusions pharmaceutiques au cours des dernières années, sur fond de flambée des prix des médicaments et de préoccupations persistantes concernant les pratiques anticoncurrentielles dans le secteur, il est impératif de repenser notre démarche », a justifié la présidente en exercice de la FTC, Rebecca Kelly Slaughter, citée dans un communiqué.

« En étroite collaboration avec nos partenaires internationaux et nationaux chargés de l’application de la loi, nous avons l’intention d’adopter une approche agressive pour lutter contre les fusions anticoncurrentielles entre laboratoires », a ajouté Mme Slaughter, nommée temporairement à la tête de la FTC en attendant que Joe Biden propose un candidat officiel.

Le groupe de travail comprendra des représentants canadiens, européens et britanniques ainsi que des représentants du ministère américain de la Justice et des procureurs généraux au niveau des États.

La FTC se demande notamment quels sont les effets des fusions sur l’innovation, comment prendre en compte les pratiques abusives comme les ententes sur les prix ou les rétrocommissions, ou encore quelles preuves doivent être apportées pour contester une opération au nom de nouvelles approches sur les préjudices supposés. 

 

À la une

Conflit du bois d’œuvre: le prix des maisons fera-t-il plier Biden?

15/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Les démocrates sont en difficulté, tandis que la grogne monte contre la hausse du prix du bois et des maisons.

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Forte demande de bureaux en sous-location à Montréal

14/01/2022 | Charles Poulin

Premier trimestre d'absorption nette positive au pays en immobilier commercial