Pfizer achète Wyeth pour 68 G$ US

Publié le 26/01/2009 à 00:00

Pfizer achète Wyeth pour 68 G$ US

Publié le 26/01/2009 à 00:00

Pfizer, basée à New York, annonce qu'elle paiera 50,19 $ US par action pour s'approprier de Wyeth, dont le siège social est à Madison, au New Jersey. Les conseils d'administration des deux Sociétés ont déjà donné leur approbation à la transaction.

Pfizer est le premier groupe pharmaceutique mondial par son chiffre d'affaires et le quatrième en terme de capitalisation boursière, Wyeth est dixième mondial en terme de capitalisation boursière. Cette fusion donne naissance à un colosse au chiffre d'affaires de 75 milliards de dollars.

Pourquoi cette transaction ?

Les choses ne roulent pas bien pour Pfizer qui a vu ses revenus nets reculer de 90 pour cent au quatrième trimestre comparativement au même trimestre de l'exercice précédent. En réaction, l'entreprise entend se départir d'environ 10 pour cent de sa main d'oeuvre et réduire le nombre de ses usines de fabrication.

Un des buts visés par Pfizer est de faire face à l'expiration prochaine de ses licences sur plusieurs de ses médicaments vedettes et à la concurrence des génériques. «Aucun médicament ne devrait compter d'ici 2012 pour plus de 10 % du chiffre d'affaires combiné» de la nouvelle entité, a indiqué Pfizer pour illustrer la diversification de son portefeuille de produits.

Racheter Wyeth aidera aussi le numéro un mondial du secteur à se diversifier dans les vaccins et les médicaments biologiques injectables et à réduire ses coûts.

Le Wall Street Journal affirme que la nouvelle entité serait dirigée par l’actuel patron de Pfizer, Jeffrey Kindler, alors que son homologue chez Wyeth, Bernard Poussot, quitterait l’entreprise.

Présence canadienne

Quelque 2200 Canadiens travaillent chez Wyeth Canada au sein de ses diverses divisions. Wyeth a d’ailleurs une usine dans l’arrondissement Saint-Laurent à Montréal. Pfizer emploie plus de 1400 personnes; le siège social de Pfizer Canada est situé à Kirkland, dans l'ouest de l'île de Montréal.

Avec Bloomberg et PC

À la une

Pourquoi les prix du bois d'oeuvre resteront élevés

23/06/2021 | François Normand

Une étude du Rosen Consulting Group montre un effondrement des stocks de nouvelles maisons aux États-Unis depuis 1968.

Chute rapide des prix du bois d’oeuvre

16/06/2021 | François Normand

La valeur des contrats à terme a diminué à 14 reprises au cours des 16 dernières séances de négociation.

Une femme de promesse

23/06/2021 | Emmanuel Martinez

Lyne Blanchette a courageusement repris l'entreprise le Ranch cunicole à la suite de la mort de son mari.