Ottawa investit pour produire au Canada des vaccins anti-COVID

Publié le 18/05/2021 à 14:48

Ottawa investit pour produire au Canada des vaccins anti-COVID

Publié le 18/05/2021 à 14:48

Par AFP

(Photo: 123RF)

Le Canada va investir près de 200 millions de dollars canadiens dans un projet d’une société américaine visant à fabriquer dans ce pays des centaines de millions de doses de vaccins contre la COVID-19, a annoncé mardi le premier ministre Justin Trudeau.

C’est un investissement « essentiel pour qu’on soit prêts à faire face à toute crise sanitaire future », a déclaré M. Trudeau lors d’une conférence de presse.

Le Canada ne dispose actuellement d’aucune capacité de production de vaccins anti-Covid et dépend d’importations pour vacciner ses 38 millions d’habitants.

L’argent investi par Ottawa permettra à la filiale de la société pharmaceutique américaine National Resilience de « moderniser et agrandir » ses installations situées à Mississauga en banlieue de Toronto, a précisé le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne.

Ce projet totalisant plus de 400 millions de dollars permettra à la filiale canadienne de fabriquer à terme, sous contrats, « entre 112 et 640 millions de doses de vaccins à ARN messager par année » destinées au marché intérieur et à l’exportation, a ajouté M. Champagne.

L’investissement gouvernemental va permettre de préserver 500 emplois à temps plein au Canada et contribuer à l’établissement d’un secteur de la biofabrication, objectif « prioritaire » pour Ottawa.

Dans ce but, le gouvernement canadien prévoit notamment d’investir plus de 2,2 milliards de dollars cette année, a rappelé M. Champagne.

Et Ottawa a aussi récemment annoncé des financements importants en soutien à des projets semblables au Canada d’autres groupes pharmaceutiques, comme le Français Sanofi ou le Canadien Medicago.

À la une

Le Canada se fait damer le pion par la Chine en Amérique du Sud

11/06/2021 | François Normand

ANALYSE. L'Europe s'inquiète de la perte de son influence économique dans le Mercosur. Le Canada, lui, regarde ailleurs.

Lumenpulse renonce à son retour en Bourse

11/06/2021 | Denis Lalonde

Lumenpulse, qui souhaitait revenir en Bourse à une valorisation d'un milliard de dollars, interrompt son PAPE.

Lumenpulse revient en Bourse avec une valeur d'un milliard

BLOGUE. Lumenpulse devient LMPG et revient en Bourse avec deux nouveaux partenaires québécois.