Ottawa : 1,5 G$ pour la main-d'oeuvre

Publié le 26/01/2009 à 00:00

Ottawa : 1,5 G$ pour la main-d'oeuvre

Publié le 26/01/2009 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Durant l'émission "Question Period" du réseau CTV, la ministre Finley a précisé que le but sera d'aider tant les personnes bénéficiant de l'assurance-emploi que celles qui ne sont pas admissibles aux prestations pour les travailleurs privés de leur emploi.

"Beaucoup de personnes perdront malheureusement leur emploi" au cours de l'actuel ralentissement économique, a-t-elle dit.

"On veut être sûrs qu'on les aide."

Mme Finley n'a toutefois pas voulu discuter davantage de certains détails importants concernant ces nouvelles mesures.

Elle a rappelé que son gouvernement s'était déjà engagé à ne pas augmenter le taux de cotisation à l'assurance-emploi cette année. Mais la ministre a refusé de dire si les critères d'admissibilité seraient assouplis pour que davantage de personnes puissent être admissibles, si les montants des prestations seraient revus à la hausse et si les périodes des prestations seraient prolongées.

La population devra attendre que le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, présente son budget à la Chambre des communes, mardi, a-t-elle ajouté.

Quelque 500 millions $ en fonds destinés à la formation seront alloués pour venir en aide aux personnes que Mme Finley appelle les "travailleurs titulaires depuis longtemps". La ministre a cependant refusé d'en dire davantage.

Elle a également indiqué qu'il y aurait des mesures incitatives pour aider les apprentis travailleurs à obtenir de la formation pour des métiers qualifiés ainsi que des initiatives pour accélérer la reconnaissance des compétences de travailleurs immigrants.

Des mesures de recyclage pour aider les travailleurs indépendants n'étant pas admissibles aux prestations d'assurance-emploi et pour des personnes comme les mères au foyer désirant retourner sur le marché du travail seront aussi proposées.

Mme Finley n'était toutefois pas été en mesure de chiffrer le nombre de personnes qui, selon elle, devraient bénéficier de ces nouvelles mesures.

"Je n'ai pas de chiffres avec moi en ce moment, a-t-elle dit. Mais nous tenterons d'aider les plus vulnérables."

Cette déclaration semble être destinée au chef du Parti libéral du Canada, Michael Ignatieff, qui a indiqué que le budget conservateur devra notamment protéger les plus vulnérables.

Par ailleurs, le ministre fédéral des Transports, John Baird, a prévu tenir une conférence de presse à Ottawa, lundi.

M. Baird devrait aborder la question des dépenses en infrastructures, un élément clé dans le plan de relance de l'économie proposé par le gouvernement de Stephen Harper.

Durant plusieurs mois, les premiers ministres provinciaux et les maires des grandes villes canadiennes ont demandé au gouvernement conservateur d'accélérer la mise en oeuvre de projets d'une valeur de 33 milliards $ qui devaient, à l'origine, être répartis sur sept ans _ et même de consacrer davantage de fonds.

Aucune information de source officielle concernant les intentions du ministre Baird n'a été rendue publique dimanche, mais une source gouvernementale a confirmé que le ministre annoncerait une "bonne nouvelle" liée à la stratégie budgétaire.


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approchent.

Ă€ surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.