Nouvelle prime pour les professionnels de la santé

Publié le 07/05/2020 à 16:49

Nouvelle prime pour les professionnels de la santé

Publié le 07/05/2020 à 16:49

Par La Presse Canadienne
Un infirmier qui se désinfecte les mains

(Photo: 123RF)

Toujours en pénurie de personnel dans les établissements frappés par le coronavirus, Québec renchérit pour attirer davantage de travailleurs de la santé à plein temps.

Le gouvernement Legault offre 2000$ par mois à chaque personne en région qui accepte d’aller travailler en région métropolitaine. 

En outre, dans les Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) où il y aura au moins une infection, Québec offre 400$ par mois de plus aux professionnels de la santé qui offrent de travailler à plein temps pendant au moins quatre semaines. 

Dans les hôpitaux désignés comme étant dans la «zone rouge» dans la région métropolitaine, la même prime de 400 $ sera versée aux infirmières, inhalothérapeutes, préposés aux bénéficiaires, préposés à l’entretien, pour une prestation de travail de quatre semaines à plein temps. 

Québec versera également une subvention aux résidences pour aînés, aux CHSLD privés et aux ressources intermédiaires (RI) afin qu’ils puissent offrir la parité pour leurs employés. 

Le président du Conseil du Trésor, Christian Dubé, a dévoilé toutes ces bonifications jeudi après−midi en conférence de presse au côté du premier ministre François Legault.

«Notre objectif, c’est non seulement de les retenir (ces employés), mais d’avoir des gens bien payés, qui vont contribuer à l’effort de groupe», a−t−il justifié.

Il manque pas moins de 11 600 travailleurs dans le réseau de la santé actuellement.

À la une

Bourse: Wall Street termine à un record

Mis à jour le 23/07/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés pourraient a terminé sur un gain hebdomadaire malgré un plongeon lundi.

Titres en action: Magna International, American Express, Kimberly-Clark...

Mis à jour le 23/07/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les internautes préfèrent «lire» vos vidéos

23/07/2021 | Catherine Charron

Le trois quart des internautes préfèrent consulter une vidéo sous-titrée en mode sourdine sur leur appareil mobile.