Mylan rend l'Epipen plus abordable

Publié le 25/08/2016 à 11:15

Mylan rend l'Epipen plus abordable

Publié le 25/08/2016 à 11:15

Par AFP

(Photo: 123rf.com)

Le laboratoire Mylan, au centre d'une polémique aux États-Unis pour avoir drastiquement augmenté le prix de l'Epipen, un auto-injecteur antihistaminique fréquemment prescrit aux enfants allergiques, a pris des mesures jeudi pour rendre ce médicament plus abordable.


Selon un communiqué jeudi, Mylan va distribuer des cartes de paiement permettant de couvrir quelque 50% du prix de ses «Epipens», des injecteurs d’épinéphrine vendus par paquets de deux et dont le prix est passé de 100 dollars à plus de 600 dollars en quelques années.


Plusieurs élus, rejoints par la candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton, ont dénoncé cette semaine la vive hausse du prix de ce médicament.


La pdg du laboratoire, Heather Bresch, a assuré jeudi que Mylan était «un partenaire à long terme des patients allergiques» et agissait «immédiatement pour s'assurer que toute personne ayant besoin d'un auto-injecteur Epipen puisse en avoir un». 


Mais elle a aussi pointé du doigt le système d'assurance-santé Obamacare qui, selon elle, conduit de nombreuses familles à choisir des plans d'assurance avec une franchise élevée qui ne permettent pas de rembourser ce médicament.


«Tous ceux qui sont concernés doivent prendre leur part pour aider à résoudre la crise du système de santé aux États-Unis», a-t-elle affirmé. 


Le titre Mylan coté sur le Nasdaq, qui avait chuté la veille, reprenait des couleurs gagnant 2,22% à 44,11 dollars en milieu de matinée.


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.