Mises à pied à Québec chez GlaxoSmithKline

Publié le 17/10/2011 à 17:40, mis à jour le 17/10/2011 à 17:41

Mises à pied à Québec chez GlaxoSmithKline

Publié le 17/10/2011 à 17:40, mis à jour le 17/10/2011 à 17:41

Par La Presse Canadienne

Le géant pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) vient d'annoncer la suppression d'une soixantaine d'emplois à Québec, a soutenu lundi le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

L'entreprise n'a pas confirmé les licenciements et les appels logés à son service des communications sont restés sans réponse.

Dans un communiqué, le SCFP a soutenu qu'il était prêt à "envisager des solutions constructives afin de minimiser les pertes d'emplois", et ce, tout en respectant les objectifs financiers de l'employeur.

Or, GlaxoSmithKline a plutôt choisi d'abolir des postes, a déploré Dominic Morin, président du syndicat des employés de GSK (section locale 3783).

Le syndicat a rappelé qu'un investissement de 90 millions $ annoncé en 2009 pour l'usine de Québec, financé en grande partie par des fonds publics, tardait à se concrétiser. Dans cette usine, GSK fabrique des vaccins.


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

L'usine de Bombardier à La Pocatière perd un contrat

Les deux parties ont indiqué, mardi, que la décision avait été prise d’un « commun accord ».

Pourquoi Innergex mise de plus en plus sur le stockage d'énergie aux États-Unis

Depuis mai, Innergex a signé quatre contrats d'approvisionnement d'énergie solaire à Hawaï comprenant du stockage.

Bourse: Wall Street près de l'équilibre après plusieurs baisses

09:37 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York avait reculé lundi dans un marché paralysé par des craintes économiques.