L'économie américaine se contracte de 6,1%

Publié le 29/04/2009 à 00:00

L'économie américaine se contracte de 6,1%

Publié le 29/04/2009 à 00:00

Par Alexandre Paillé

Les effets des nombreux licenciements et le pire recul des exportations depuis 40 ans ont dépassé ceux du rebond de la consommation, a annoncé le ministère du Commerce.

Les économistes interrogés par Thomson Reuters avaient tablé sur une contraction de 5% en rythme annuel.

Cette baisse est cependant conforme aux prédictions d'un des dirigeants de la banque centrale américaine, Richard Fisher. Celui-ci avait affirmé récemment que le PIB de l’économie américaine risquait d'avoir été à peu près aussi mauvais qu'au trimestre précédent, pendant lequel l'économie s'était contractée à un rythme de 6,3%.

Les trois mois d'hiver ont marqué le troisième trimestre consécutif de recul de l'activité économique chez nos voisins du sud, ce qui n'était pas arrivé depuis 1974-1975.

La chute du PIB résulte essentiellement d'un effondrement de l'investissement des entreprises et des ménages, qui a chuté de 37,9% en rythme annuel, du jamais vu depuis 1947.

Hausse de la consommation

Après deux trimestres de baisse, les dépenses de consommation des ménages, qui assurent en bonne partie la croissance, ont progressé de 2,2% en rythme annuel. Il s’agit de la plus forte hausse de cette donnée depuis le premier trimestre 2007.

Dépenses publiques en baisse

Malgré le vaste plan de relance de 787 milliards de dollars du président américain Barack Obama, les dépenses publiques ont reculé de 3,9%, après une hausse de 1,3% au dernier trimestre de 2008. Cette baisse a fait perdre 0,81 point de croissance à l'économie.

Le recul des dépenses de l'État fédéral (-4,0%) a été tiré par les dépenses liées à la défense (-6,4%), alors que les autres ont augmenté de 1,3% (après une hausse de 15,3% au trimestre précédent).

Avec AFP et AP

À la une

Bourse: Wall Street mise sur la reprise économique

Mis à jour le 02/06/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La levée graduelle des mesures de restriction l’emporta sur les inquiétudes liées aux tensions.

Titres en action: Molson Coors, Zynga, Facebook

Mis à jour le 02/06/2020 | La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les vendeurs d'armes à feu flambent à Wall Street

02/06/2020 | AFP

Le nombre de dossiers déposés pour une vérification des antécédents avant l’achat d’une arme à feu a déjà augmenté.