Technologies propres: Idénergie veut vendre 45 hydroliennes en 2015


Édition du 27 Septembre 2014

Technologies propres: Idénergie veut vendre 45 hydroliennes en 2015


Édition du 27 Septembre 2014

Les cofondateurs d’Idénergie : Denis Bastien, directeur financier, Gilles Trottier, v.-p., qualité et production, et Pierre Blanchet, président.

Idénergie a conçu une hydrolienne de rivière à usage domestique. Après quatre ans de recherche et développement et trois prototypes, la jeune entreprise commence à commercialiser son innovation.

À lire aussi:
Une chance aux futurs fleurons québécois

Une bibliothèque «net 0» à Varennes

Une génératrice verte moins énergivore

Lac-Mégantic, un modèle pour les autres villes

Les chalets isolés ont le vent en poupe. Cependant, raccorder un chalet perdu au milieu de nulle part au réseau d'Hydro-Québec peut coûter plusieurs dizaines de milliers de dollars. Idénergie espère profiter de ce créneau pour vendre sa turbine - unique au monde selon ses concepteurs - qui produit de l'énergie à partir du courant d'une rivière, selon un entraînement par champ magnétique et donc sans intrusion d'eau à l'intérieur, le talon d'Achille des modèles existants.

«Il nous suffit d'un débit de 1,1 ou 1,2 mètre/seconde pour obtenir par cumulation sur 24 heures de 3,2 à 4 kWh d'électricité, soit l'énergie nécessaire à un bon confort : télévision, éclairage, utilisation d'un ordinateur, plaques de cuisson électriques, etc.», explique Gilles Trottier, vice-président, qualité et production d'Idénergie. Comme les normes de consommation quotidienne en Amérique du Nord sont généralement de 25 à 30 kWh, il est possible d'installer plusieurs hydroliennes si les habitants veulent consommer plus.

Le marché pour l'énergie renouvelable de petite puissance existe en Amérique du Nord essentiellement pour les habitations isolées non connectées aux réseaux ou les pourvoiries lassées des génératrices. Cependant, c'est «un marché de niche», reconnaît Denis Bastien, directeur financier d'Idénergie. Il est plus large dans les pays émergents qui cherchent à apporter l'électricité à des communautés isolées. Comme en Inde d'où revient Pierre Blanchet, président d'Idénergie. «Là-bas, la consommation d'énergie quotidienne est en moyenne de 2,13 kWh. Toutefois, le pays est déterminé à s'équiper en énergies renouvelables», se réjouit-il. L'entreprise prévoit donc commencer la commercialisation par l'intermédiaire de distributeurs et de conquérir rapidement les pays émergents, dont les besoins sont importants.

À lire aussi:
Une chance aux futurs fleurons québécois

Une bibliothèque «net 0» à Varennes

Une génératrice verte moins énergivore

Lac-Mégantic, un modèle pour les autres villes

À la une

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Le visa de votre employé étranger va expirer, que faire pour le garder?

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Il est crucial de commencer les démarches avant la date d’expiration de son permis de travail.

Rassurez vos employés avant de déployer cet outil d’IA

Mis à jour à 08:38 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. 40% des répondants pensent que leur niveau de stress augmentera avec son déploiement.