Fini le party! Pur Vodka et Cidrerie Michel Jodoin produiront du désinfectant

Publié le 23/03/2020 à 11:59

Fini le party! Pur Vodka et Cidrerie Michel Jodoin produiront du désinfectant

Publié le 23/03/2020 à 11:59

Par Marie-Pier Frappier
Une bouteille de gel désinfectant

(Photo: 123RF)

Tant qu'il y a de l'alcool, il y a de l'espoir! Sans blague, il n'y a pas que le fabricant britannique de spiritueux Diageo qui a flairé la bonne affaire à faire. Chez nous aussi on s'y met. 

Nicolas Duvernois, président fondateur de Pur Vodka, conférencier et blogueur invité sur lesaffaires.com, a annoncé lundi matin sur sa page Facebook que son entreprise arrêtait temporairement la production de Pur Vodka pour utiliser l’alcool destiné à son élaboration afin de produire du désinfectant à mains. 

À l'image de plusieurs autres entreprises dans le monde, il souhaite endiguer la pénurie de ce produit en raison de la pandémie de la COVID-19

«C’est en discutant avec les dirigeants et quelques amis qui travaillent dans les succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ) mercredi dernier, puis, la même journée avec une amie urgentologue, que j’ai compris que je pouvais faire quelque chose pour aider à passer cette crise!», a-t-il écrit. 

Il mentionne avoir développé la recette avec son équipe en moins de 48 heures. L'entreprise se dit prête «à produire une première commande, qui sera envoyée cette semaine, de près de 4000 litres.» 

Dès cette semaine, Nicolas Duvernois annonce qu'il va produire, avec son partenaire Michel Jodoin, de la cidrerie du même nom, «de grande quantité de désinfectant à mains respectant les standards de Santé Canada.» 

Labatt s'y met aussi

La brasserie Labatt a annoncé pour sa part dimanche qu'elle allait produire 50 000 bouteilles de désinfectant pour les mains.

L'entreprise a annoncé sur son compte Twitter qu'elle allait distribuer ces bouteilles aux banques alimentaires du Canada, aux travailleurs en santé de première ligne et à ses partenaires dans la restauration.

Les usines de Montréal, Vancouver, Edmonton, Toronto et London seront mises à contribution.

 

 

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Boralex améliore sa performance malgré la COVID-19

Il y a 35 minutes | François Normand

Le producteur québécois d'énergie renouvelable a de nouveaux projets et a signé un deuxième contrat privé, en France.

À surveiller: Saputo, Metro et Stella-Jones

Que faire avec les titres de Saputo, Metro et Stella-Jones? Voici quelques recommandations d'analystes.

«Pourquoi nous n'investissons pas dans l'or»

BALADO. L'or a beau atteindre un sommet historique, voici pourquoi Giverny Capital évite d'y investir.