Bellus Santé lance Vivimind

Publié le 02/09/2008 à 00:00

Bellus Santé lance Vivimind

Publié le 02/09/2008 à 00:00

Par Denis Lalonde
Vivimind est en fait le nouveau nom d’Alzhemed, le traitement pour combattre la maladie d’Alzheimer développé par Neurochem que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a refusé d’homologuer, le jugeant inefficace.

Le produit, disponible sur Internet, sera progressivement accessible dans plus de 2000 points de vente au Québec.

La société avait affirmé lors de sa dernière assemblée annuelle, en avril, que le marché mondial actuel pour la vente de produits naturels «cérébro-mentaux» se chiffre à 1 milliard de dollars. Bellus Santé affirmait alors que Vivimind pourrait générer des revenus de 500 millions de dollars.

«L’Alzheimer commence entre 15 et 20 ans avant que les symptômes de la maladie n’apparaissent. Nous croyons que le produit, consommé par mesure préventive, peut retarder l’apparition de ces symptômes», avait alors affirmé le fondateur de l’entreprise, Francesco Bellini.

La boîte de 60 comprimés de 50 milligrammes de Vivimind coûte 90 dollars.

Le titre de Bellus Santé grimpait de 6 cents (4,62%) à 1,37$ à la Bourse de Toronto en fin de matinée.

image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Le titre de SNC-Lavalin bondit au lendemain des élections

Au lendemain du scrutin, l'action de SNC-Lavalin a effectué un bond à la Bourse de Toronto.

Le parti libéral devra mettre un peu d'eau dans son vin

06:51 | AFP

«Si le parti libéral fait les concessions attendues par le NPD, on peut s'imaginer que ça durera au moins 18 à 24 mois.»

Le PDG de Nike tire sa révérence

16:39 | AFP

Il était à la tête de l’entreprise depuis 2006.