Bellus Santé lance Vivimind

Publié le 02/09/2008 à 00:00

Bellus Santé lance Vivimind

Publié le 02/09/2008 à 00:00

Par Denis Lalonde
Vivimind est en fait le nouveau nom d’Alzhemed, le traitement pour combattre la maladie d’Alzheimer développé par Neurochem que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a refusé d’homologuer, le jugeant inefficace.



Le produit, disponible sur Internet, sera progressivement accessible dans plus de 2000 points de vente au Québec.



La société avait affirmé lors de sa dernière assemblée annuelle, en avril, que le marché mondial actuel pour la vente de produits naturels «cérébro-mentaux» se chiffre à 1 milliard de dollars. Bellus Santé affirmait alors que Vivimind pourrait générer des revenus de 500 millions de dollars.



«L’Alzheimer commence entre 15 et 20 ans avant que les symptômes de la maladie n’apparaissent. Nous croyons que le produit, consommé par mesure préventive, peut retarder l’apparition de ces symptômes», avait alors affirmé le fondateur de l’entreprise, Francesco Bellini.



La boîte de 60 comprimés de 50 milligrammes de Vivimind coûte 90 dollars.



Le titre de Bellus Santé grimpait de 6 cents (4,62%) à 1,37$ à la Bourse de Toronto en fin de matinée.

image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.