Uranium: oui à l'exploration au Québec, dit la CCSN

Publié le 17/10/2012 à 15:35, mis à jour le 17/10/2012 à 15:38

Uranium: oui à l'exploration au Québec, dit la CCSN

Publié le 17/10/2012 à 15:35, mis à jour le 17/10/2012 à 15:38

Par La Presse Canadienne

La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a autorisé mercredi Ressources Strateco à amorcer son projet d'exploration souterraine d'uranium Matoush, situé dans le Nord-du-Québec.

Strateco satisfait aux exigences de l'article 24 de la Loi sur la sûreté et la réglementation nucléaires, a indiqué la CCSN dans un communiqué, en estimant que l'entreprise québécoise prendra les mesures appropriées pour protéger l'environnement, pour préserver la santé et la sécurité des personnes et pour assurer la sécurité nationale.

Le permis accordé par la CCSN n'autorise que l'exploration et non pas l'extraction d'uranium à des fins commerciales, qui devra faire l'objet d'une autre évaluation environnementale.

Le permis est assorti de diverses conditions. Par exemple, Strateco ne pourra pas lancer les travaux de construction de la rampe d'exploration et de la tête de la mine avant l'analyse en bonne et due forme des "données de référence aquatiques".

Le projet d'exploration Matoush, localisé à environ 275 kilomètres au nord de Chibougamau, doit encore recevoir l'aval de Québec. Pendant la dernière campagne électorale, la chef péquiste Pauline Marois ne s'est pas montrée hostile au projet, contrairement au Grand Conseil des Cris, qui y voit un danger potentiel pour l'environnement et la population.

À la une

Appui des actionnaires d'Alstom au rachat de Bombardier Transport

11:02 | AFP

Kim Thomassin de la CDPQ et Serge Godin de CGI deviendront des administrateurs d'Alstom.

À surveiller: Cogeco, Goodfood, Suncor

Que faire avec les titres de Cogeco, Goodfood et Suncor? Voici quelques recommandations d’analystes.

Shopify double presque ses revenus au troisième trimestre

Il y a 47 minutes | La Presse Canadienne

Les entreprises qui ont décidé de se concentrer davantage sur leurs efforts en ligne lui ont permis de bondir.