Un parc et une usine d'hydroliennes à Montréal

Publié le 10/03/2012 à 00:00, mis à jour le 12/03/2012 à 11:21

Un parc et une usine d'hydroliennes à Montréal

Publié le 10/03/2012 à 00:00, mis à jour le 12/03/2012 à 11:21

Par Hugo Joncas
À cet endroit, le courant est de 2,8 mètres par seconde, ce qui produit une puissance de 100 kilowatts, acheminée sur le réseau d'Hydro-Québec presque en permanence. Mais la machine est conçue pour générer jusqu'à 340 kilowatts, lorsqu'elle est installée dans un courant de 4,5 mètres par seconde. Derrière de grands panneaux de tôle, un équipement à la fine pointe recueille en temps réel des informations transmises par fibre optique sur le courant et le comportement de la TRÉC.

Northland Power, qui exploite deux parcs éoliens au Québec, est le premier client de RER. L'entreprise veut installer 40 de ces turbines entre les ponts de la Concorde et Jacques-Cartier. Les machines pourraient produire jusqu'à 10 mégawatts, assez pour alimenter 2 000 foyers en période de pointe hivernale.

«C'est assez avancé», assure Jean Paquin, qui dirige le projet pour le producteur d'énergie renouvelable. L'ingénieur ne peut cependant pas donner d'échéancier fixe. «On doit commencer par en poser quelques-unes, dit-il. Mais les travaux sont imminents.» Northland Power pourrait installer une seconde hydrolienne cet été, ajoute-t-il.

L'ontarienne a des plans bien plus ambitieux pour le Mississippi. Elle a obtenu des licences pour installer jusqu'à 4 000 de ces machines à 16 emplacements du long fleuve américain ! Autant d'hydroliennes qui seraient produites dans les nouvelles installations montréalaises de RER, à Montréal. Une commande potentielle de plus de 8 milliards de dollars, selon Imad Hamad !


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Prévoir la relance du Québec inc. au lendemain de la COVID-19

Un groupe de ministres mené par Eric Girard se penche sur les conséquences économiques de la COVID-19.

La COVID-19 semble déjà avoir un impact sur les habitudes d'achat en ligne

Vingt-huit pour cent des répondants ont affirmé avoir effectué davantage d’achats en ligne depuis le début de la crise.

Guide de survie de l'extraverti en confinement

11:14 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Voici cinq suggestions pratiques pour nos compagnons extravertis qui n'en peuvent plus de la quarantaine.