Un fonds souverain vend ses titres de Rio Tinto

Publié le 09/09/2008 à 00:00

Un fonds souverain vend ses titres de Rio Tinto

Publié le 09/09/2008 à 00:00

Par Olivier Schmouker

Kristin Halvorsen, la ministre norvégienne des Finances, a expliqué lors d'une conférence de presse que l'exclusion de Rio Tinto du champ d'investissement du fonds était liée à la coentreprise du groupe avec Freeport McMoran, lui-même exclu du fonds en 2006, dans des activités minières en Indonésie.

«Nous ne souhaitons pas contribuer à de graves atteintes à l'environnement», a-t-elle souligné.

Un porte-parole de Rio Tinto a réagi en déclarant que le groupe était surpris et déçu. «Nous avons des références exemplaires en matière d'environnement, de premier rang mondial même, et elles figurent parmi nos premières priorités dans tout ce que nous faisons», a-t-il affirmé.

À la fin de 2007, Le Fonds de retraite d'Etat norvégien détenait pour 827 millions de dollars d'actions de Rio Tinto Plc ainsi que 647 millions de dollars de titres de Rio Tinto Ltd.

Le fonds souverain, riche de plus de 375 milliards de dollars, est en effet soumis aux critères d'investissement éthique définis par le gouvernement norvégien. Il a ainsi exclu dans le passé des entreprises impliquées dans la production d'armes nucléaires ou de bombes à sous-munitions, ainsi que des sociétés soupçonnées d'atteintes à l'environnement, aux droits de l'homme ou aux droits des travailleurs.

Avec Reuters.

À la une

«Au secours, je n'ai plus une minute à moi!»

MAUDITE JOB! «Je suis toujours à la course, toujours en retard, toujours à bout de souffle. Vite, une solution!»

La croissance des États-Unis en 2021 au plus haut en 37 ans

12:01 | AFP

Le produit intérieur brut (PIB) de la première économie mondiale a augmenté de 5,7% en 2021.

Début des essais sur les humains d'un vaccin contre le VIH utilisant l'ARN messager

11:57 | AFP

Cet essai dit de phase 1 sera réalisé aux États-Unis sur 56 adultes en bonne santé et séronégatifs.