Terres rares: plainte conjointe contre la Chine

Publié le 13/03/2012 à 07:32, mis à jour le 13/03/2012 à 11:40

Terres rares: plainte conjointe contre la Chine

Publié le 13/03/2012 à 07:32, mis à jour le 13/03/2012 à 11:40

Par AFP

Les restrictions de la Chine sur ses exportations de terres rares, des minerais indispensables à l'industrie, sont de nouveau au coeur d'un conflit devant l'Organisation mondiale du commerce avec une plainte mardi des États-Unis, de l'Union européenne et du Japon.

Washington, Bruxelles et Tokyo ont demandé des "consultations" sur le sujet, le préalable à un jugement de l'organisation genevoise.

Le conflit porte sur 17 métaux appelés "terres rares" car ils sont difficiles à repérer et extraire, et sur deux autres métaux, le tungstène et le molybdène.

"La Chine impose des quotas d'exportation à l'origine de distorsions" et "d'autres restrictions à l'exportation par le biais de ses procédures et règlements", ont indiqué les services du représentant américain au Commerce extérieur, Ron Kirk, dans un communiqué.

"Les restrictions imposées par la Chine sur les terres rares et d'autres produits violent les règles du commerce international et doivent être supprimées. Ces mesures affectent nos producteurs et consommateurs au sein de l'Union européenne et dans le monde", a estimé le commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht, dans un communiqué séparé.

Pékin a considéré la plainte comme infondée. Les quotas d'exportation sont "conformes aux règles de l'OMC" car ils visent à "protéger l'environnement et permettre un développement durable", a assuré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Liu Weimin.


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Banques: un dernier mauvais trimestre à tolérer avant la reprise?

BLOGUE. Le pic des réserves pour mauvaises créances est passé, mais des charges de restructuration sont fort probables.

Le Vendredi fou prend une autre dimension en temps de pandémie

Cette année, le débat entourant de Vendredi fou est devenu un genre de combat «vertueux contre pécheurs».

Soldes de l'Après-Noël: Legault songe à limiter le nombre de clients dans les magasins

Des policiers pourraient être appelés en renfort pour s’assurer que les consignes seront suivies.