Shell vend ses parts dans Canadian Natural pour 3,3 milliards $US

Publié le 08/05/2018 à 06:33

Shell vend ses parts dans Canadian Natural pour 3,3 milliards $US

Publié le 08/05/2018 à 06:33

Par AFP

Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé mardi la vente de l'intégralité de ses parts dans le producteur de pétrole Canadian Natural pour quelque 3,3 milliards de dollars.

«Les recettes tirées de cette vente seront utilisées pour réduire la dette. La vente devrait être bouclée le 9 mai», a expliqué le groupe anglo-néerlandais dans un communiqué.

Shell était un actionnaire important du groupe canadien, avec 8,9% des parts d'après le service d'informations financières Factset.

Le groupe mène un vaste programme de cession d'actifs de 30 milliards de dollars conduit sur trois ans depuis 2016, dont 26 milliards d'euros déjà réalisés.

Son objectif est de se détourner d'activités non stratégiques, comme des exploitations pétrolières ou gazières matures ou certaines activités dans l'aval (raffineries, pétrochimie, stations-services).

L'agence Bloomberg a précisé que les parts de Shell dans Canadian Natural avaient été acquises l'an passé dans le cadre d'un vaste passage en revue des activités de la major anglo-néerlandaise au Canada.

Shell avait notamment annoncé en mars 2017 la cession pour 8,5 milliards de dollars d'actifs dans le sable bitumineux au Canada, se retirant de l'essentiel de ses participations dans les projets Athabasca et Peace River.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Mercredi, Ottawa dévoile son portrait économique

Ce « portrait » devrait donner une idée des prévisions pour le reste de l’année financière et du déficit à venir.

Hydro-Québec dépense 8,5 M$ en publicité au Maine depuis janvier 2020

Hydro-Québec veut relier le poste des Appalaches au réseau du Maine.

L'INSPQ approuve la manipulation de l'argent comptant

Le mode de transmission principal du coronavirus reste l’émission de microgouttelettes contagieuses.